PARTAGER

Les mutuelles de santé dans le département de Rufisque pourront désormais contracter avec des structures sanitaires privées. Le lancement de ce projet pilote pour Rufisque a eu lieu jeudi autour d’un Comité départemental de développement (Crd) tenu à la salle des  fêtes de Rufisque. Thiès et Kaolack sont les autres départements retenus pour l’expérimentation du projet. «L’ap­port des prestataires privés dans la promotion de ce programme n’est plus à démontrer et leur implication dans sa mise en œuvre constituera une des avancées les plus significatives dans la promotion des mutuelles de santé. Il s’agit là d’une innovation majeure qui renforcera les nouvelles orientations stratégiques de la Cmu en termes de massification et de professionnalisation de la gestion des organisations mutualistes», relève le communiqué de presse. «Aujourd’hui, on compte 2 754 structures privées, composées de 1 504 structures de soin et  1 250 pharmacies et dépôts (…) On ne peut pas ignorer cette frange si on veut assurer aux populations une bonne couverture maladie», a détaillé Abdoulaye Guèye, consultant sur les questions de couverture maladie. «Nous avons pensé créer des cadres de concertation avec ce projet dans les régions et départements où les mutuelles de santé étaient solides. Nous prévoyons à terme d’enrôler au minimum 10 millions de personnes», s’est risqué d’admettre Bocar Mamadou Daff qui est d’avis que le projet va insuffler une émulation au profit des populations. «Si on met en place un secteur privé viable, ce sera une compétition qui va se créer. Cela va permettre au secteur privé  de pouvoir se déployer sur l’ensemble du territoire national et d’avoir suffisamment de ressources pour se développer», a-t-il présagé. Des prestataires de santé du privé venus prendre part à la rencontre ont salué l’initiative. «Nous sommes du privé, mais avons une mission de service public ; donc nous sommes prêts pour ce projet pilote», a fait savoir leur porte-parole au Crd. Une commission chargée de l’évaluation et du suivi, avec à sa tête l’adjoint au préfet Omar Sagna Ndiaye, a été mise en place pour la réussite du projet appuyé par Shops plus/Usaid.

abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here