PARTAGER

Balla Gaye 2-Gris Bordeaux est une affiche qui n’existe que de nom, selon le chargé de com’ du Cng de lutte. Qui s’offusque de la publicité de ce combat, qui n’est que «virtuel», et dont la tenue est annoncée aux Etats-Unis par le promoteur Luc Nicolaï.

Le promoteur Luc Nicolaï projette d’organiser le combat Balla Gaye 2-Gris Bordeaux aux Etats-Unis. Interpellé hier par rapport aux conditions de délocalisation d’une telle affiche, Thierno Kâ a été un peu plus clair. Selon le chargé de communication du Comité national de gestion de la lutte, sa structure ne peut se prononcer sur le projet de délocalisation aux Etats-Unis du choc Balla Gaye2-Gris Bordeaux «tant que ce combat n’est pas officialisé par le Cng». «C’est un combat virtuel. Le promoteur n’est pas encore venu régulariser ce combat auprès du Cng. On dispose d’un délai de trois mois pour préparer un combat. Cela suppose qu’on verse les reliquats des cachets des lutteurs au niveau du Cng. On n’en est pas encore là. Attendons donc que ce combat soit régularisé au niveau du Cng», a tenu à préciser M. Kâ au bout du fil.

Mettre fin à ces «passe-droit»…
Occasion saisie par le responsable du Cng d’annoncer l’intention de l’instance en charge de la lutte de mettre fin à ces «passe-droit» que les promoteurs se donnent et qui consiste à faire la publicité de leur affiche alors qu’ils ne l’ont pas régularisée au Cng ; comme le fait Luc Nicolaï. Une démarche contraire aux dispositions réglementaires du Cng.
Thierno Kâ de rappeler par rapport au choix des Etats-Unis, que ce n’est pas la première fois qu’on tienne un combat de lutte avec frappe hors du Sénégal. La France, la Côte d’Ivoire et la Gambie ont eu à accueillir cette discipline bien spécifique au Sénégal qui reste le seul pays à appliquer la lutte avec frappe.
Membre de Luc Nicolaï & Co, Mbaye Diagne de renseigner que «ce combat sera régularisé à partir de la saison prochaine. Et du moment que cette affiche est prévue l’année prochaine, nous attendons que le Cng ouvre officiellement ses portes pour se plier à cette exigence», renseigne le collaborateur de Luc Nicolaï. La présente saison de lutte devant être clôturée le 31 juillet prochain, si bien sûr il n’y a pas prolongation comme le laissent entendre certains, surtout avec la tenue du choc Bombardier-Eumeu que le promoteur Assane Ndiaye a calé en août prochain.
Pour le moment, Mbaye Diagne renseigne que le promoteur peut s’en tenir à l’aval de ses partenaires pour espérer être le premier Sénégalais à organiser un combat de lutte avec frappe aux Etats-Unis. Luc Nicolaï, qui a déjà annoncé la couleur, est en pleine préparation avec les staffs des deux lutteurs, de Fass et Guédiawaye, pour un «combat virtuel»… pour le moment.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here