PARTAGER

La Tunisie a un programme difficile lors de la phase de poule de la Can 2017 qui s’ouvre le 14 janvier prochain dans le groupe B. Les Aigles de Carthage af­fron­tent d’abord le Sénégal pour leur premier match avant le duel maghrébin contre l’Algérie. Le sélectionneur, Henry Kas­per­czak, a du pain sur la planche et pour le moment, il se consacre sur les préparations de ses joueurs. «Il est important que la préparation se déroule dans de bonnes conditions grâce aux performances réussies et nous allons poursuivre le travail dans les derniers jours pour maintenir la forme des jou­eurs», a déclaré l’ancien sé­lec­tionneur du Mali à nos confrères de koora.com. Il estime que pour le moment, tout se passe bien. «Si nous avons connu des problèmes au niveau du rythme, nous sommes satisfaits de l’état d’esprit du groupe lors de tous les matchs amicaux, un atout important dans une phase finale de la Can», a-t-il ajouté. Même si l’objectif de la Tunisie n’est pas aussi clair, le coach ne veut pas s’arrêter dès le premier tour. «Nous ne prétendons pas avoir une sélection impeccable. Elle a ses points positifs et ses points faibles, mais l’essentiel est de tenter d’aller le plus loin possible.»
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here