PARTAGER

Après les sélectionneurs de l’Ouganda et de l’Egypte, c’est au tour de Emmanuel Amunike, qui a conduit la Tanzanie à la Can, de prendre la porte. En effet, le technicien nigérian été limogé, annonce ce lundi la Fédération tanzanienne de football sur son site officiel.
«La Fédération tanzanienne de football et Emmanuel Amunike ont trouvé un accord pour mettre un terme au contrat les liant», indique un communiqué. L’instance dirigeante du football tanzanien annoncera dans les jours à venir le nom du technicien devant conduire la sélection locale lors des éliminatoires du Chan (Championnat d’Afrique des nations) prévu en janvier prochain au Cameroun. «Le travail de recherche du futur sélectionneur a déjà commencé», précise la même source.
En phase finale de Can, la Tanzanie a perdu ses trois matchs respectivement contre le Sénégal (0-2), le Kenya (2-3) et l’Algérie (0-3). Emmanuel Amunike a été nommé le 6 juin 2018. 2 victoires, deux nuls et six défaites en 10 matchs, tel est son bilan à la tête de la sélection tanzanienne depuis son arrivée.

Ibenge sur le départ, Renard annoncé en Arabie Saoudite
Miraculée en poule à la Can, la Rd Congo n’a pas pu confirmer en 8es de finale où elle a été éliminée par Madagascar. Déçu par la prestation globale de son effectif, Florent Ibenge songerait à un départ. Mais avant, il veut une rencontre avec les joueurs majeurs de l’équipe et la Fédération.
«On sort aujourd’hui (ce dimanche) avec beaucoup de regrets du fait qu’on ait pas marqué ces buts-là. Puisqu’on avait cette possibilité de le faire et on l’a pas fait. Ça fait un moment que coach Ibenge est là. Donc la suite vous l’aurez très bientôt (…) C’est fort possible que cela soit mon dernier match avec les Léopards. C’est fort possible», a-t-il fait savoir. En fin de contrat depuis février 2017, Ibenge pourrait donc partir sur cet échec.
Après l’élimination du Maroc de la Can, plusieurs rumeurs annoncent Hervé Renard partant du Maroc pour un nouveau challenge. Un journal saoudien affirme que le Français aurait été approché par la Fédération saoudienne de football pour prendre les commandes de la sélection nationale.
Plusieurs mois après le départ de l’entraîneur de l’Equipe nationale d’Arabie Saoudite, l’Argentin Juan Antonio Pizzi, les responsables saoudiens du ballon rond semblent s’intéresser à la candidature de Hervé Renard, à en croire l’article publié par le quotidien local Arriyadiah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here