PARTAGER

Le Bayern Munich continue de chercher son nouvel entraîneur, alors que la nomination attendue de Thomas Tuchel a pris du plomb dans l’aile. Deux nouveaux noms sont relayés par la presse allemande.

Samedi, Bild l’assurait, Thomas Tuchel allait débarquer à Munich et prendre la succession de Carlo Ancelotti. Mais voilà, 4 jours plus tard, l’ancien entraîneur du Borussia Dort­mund est toujours en salle d’attente. Pourquoi ? Comme le rapporte la presse allemande, la nomination d’un nouveau coach s’est transformée en une lutte de pouvoir au sein du club, entre Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness. Le premier nommé pousse pour Tuchel, le second veut absolument Julian Nagels­mann, l’entraîneur de 30 ans qui fait des miracles à Hoffenheim.

L’option Louis Van Gaal étudiée
Comme le rapporte WAZ, les deux dirigeants essaient de se convaincre mutuellement mais aucun ne cède pour l’instant. D’où le retard pris. Et d’où l’émergence de nouveaux noms. WAZ assure ainsi que Louis van Gaal est une option étudiée par la direction bavaroise ! Libre, le technicien néerlandais âgé de 66 ans a déjà entraîné le Bayern entre 2009 et 2011 mais n’y a pas forcément laissé que de bons souvenirs…

Lucien Favre
dans le viseur
L’autre nom, cité par Die Welt, est bien connu de la Ligue 1 puisqu’il s’agit de Lucien Favre. Approché par Dortmund durant l’été, il avait été retenu par l’Ogc Nice. Qu’en sera-t-il cette fois-ci si c’est le grand Bayern qui le contacte ? Pour le journal allemand, Favre présente des caractéristiques importantes aux yeux des dirigeants bavarois : il parle allemand et a déjà entraîné des stars, ce qui n’est pas le cas de Nagelsmann par exemple.

Divergences entre Hoeness et Rummenigge
Encore une fois, les divergences sont actées entre Hoeness et Rummenigge. Dans le passé, les deux hommes, accompagnés de Beckenbauer, présentaient un front uni. Depuis la sortie de prison de Hoeness (condamné pour fraude fiscale), les choses semblent moins évidentes et les stratégies de développement du club diffèrent chez les deux dirigeants. Cette lutte intestine se matérialise désormais autour du choix de l’entraîneur.
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here