PARTAGER

Les prêches des imams, même s’ils appellent à l’apaisement, tournent parfois à des meetings de sensibilisation. Sur les écrans, on a l’impression d’être dans un temps d’antenne avant l’heure et avant les candidats. Cette semaine est donc cruciale pour ceux qui avaient jeûné. Politiquement. Et il faut dire que les politiques qui subissaient les rigueurs du ramadan vont se lâcher maintenant que les poulets sont consommés. On peut dire : Cocorico, levez-vous, il est l’heure de battre campagne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here