PARTAGER

La rédaction des décrets d’application du Code de la presse devrait se terminer en mai prochain, pour que les textes correspondants soient soumis au président de la Répu­blique dans la deuxième quinzaine du même mois, a annoncé hier le ministre de la Communication, Abdoulaye Bibi Baldé.
«Après le vote du Code de la presse» par l’Assemblée nationale, «nous avons mis en place depuis deux mois, le comité de rédaction avec les acteurs de la presse pour rédiger les décrets d’application. Le deadline est fixé au mois de mai pour la fin de ce travail», a-t-il souligné dans un entretien avec l’Aps et le quotidien national Le Soleil.
«Dans la deuxième quinzaine du mois de mai, nous allons soumettre les textes» correspondants, a ajouté M. Baldé, également en charge du département des télécommunications, des postes et de l’ecosystème numérique.
Interrogé sur les difficultés rencontrées par des quotidiens sénégalais pour s’approvisionner en papier, le ministre a évoqué des «causes endogènes». «Aujourd’­hui, nous sommes en train de suivre la situation. Certaines entreprises ont le stock qu’il faut, ceux qui ont des imprimeries ne souffrent pas beaucoup», a-t-il indiqué.
Le ministre de la Communi­cation a, selon lui, «beaucoup accompagné le secteur» de la presse, notamment en détaxant la fourniture de papier. «Nous suivons la situation de près», a insisté Abdoulaye Bibi Baldé, assurant que l’Etat «va continuer à accompagner le secteur» pour que cette situation «ne soit un handicap» pour un domaine d’activité «déjà fragile».
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here