PARTAGER

Le chef de l’Etat Macky Sall a souligné, devant l’Assemblée générale des Nations unies à New York, l’importance de la coexistence pacifique des Peuples, une idée que le Sénégal a essayé de traduire par la force du symbole représenté par le Mémorial de Gorée, un monument prévu pour être érigé à Dakar «en souvenir de la période sombre de l’esclavage et pour la coexistence pacifique des Peuples».
Dans son adresse devant la 74e session de l’Assemblée générale des Nations unies mardi soir, le Président Sall, insistant sur les enjeux liés à la paix et à la diversité dans le monde, a déclaré que le Sénégal a ainsi «décidé de réaliser le Mémorial de Gorée, en souvenir de la période sombre de l’esclavage et pour la coexistence pacifique des Peuples dans le respect de leur diversité».
Le ministre de la Culture et de la communication, Abdoulaye Diop, a signé le 20 septembre dernier, avec l’architecte italien Ottavi Di Blasi, le contrat portant réalisation du Mémorial de Gorée à Dakar. «La paix est aussi diversité» et il «ne saurait y avoir de centre civilisationnel supérieur qui dicterait aux autres la façon d’être et d’agir», a souligné le Président Macky Sall, ajoutant que «toutes les cultures et civilisations sont d’égale dignité».
«L’état de paix qui inspire l’idéal des Nations unies est assurément plus compatible avec la condition humaine que l’état de guerre. Mais la paix n’est pas que l’absence de guerre. C’est aussi l’état d’esprit qui apaise et accommode», a dit le Président sénégalais.
Il a réaffirmé la volonté du Sénégal de contribuer à «la réconciliation entre les Peuples palestinien et israélien, et à la réalisation du droit du Peuple palestinien à un Etat viable, avec Jérusalem-Est comme capitale, coexistant pacifiquement avec l’Etat d’Israël, chacun à l’intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues».
Macky Sall a aussi renouvelé l’attachement du Sénégal «au multilatéralisme et à une gouvernance mondiale réformée et inclusive, par une représentation plus équitable de l’Afrique au Conseil de sécurité» des Nations unies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here