PARTAGER

Le colonel Mbaye Ndiaye, directeur régional des douanes du Nord qui a sous sa tutelle les régions de Louga, Saint-Louis et Matam, est venu galvaniser ses troupes. Selon le colonel, les actions de lutte menées contre la fraude depuis quelque temps ont été motivées par le constat de la recrudescence de produits contrebandiers aussi bien commerciaux que des trafics illicites de médicaments. Pour lui, la douane est une administration publique qui n’est pas contre la population, mais avec et pour la population. La douane qui a des missions sécuritaires, économiques, fiscales exécute ses rôles pour l’intérêt général. Mais ce qui se passe, c’est qu’il y a des opérateurs économiques ou des contrebandiers qui ne sont mus que par leurs propres intérêts. Ils poussent parfois les populations à agir négativement contre l’Administration douanière, à l’empêcher de faire son travail correctement.
Pour parer ainsi à la difficile cohabitation entre douaniers et populations, liée au manque de communication, l’Administration  douanière compte poursuivre ses actions de sensibilisation qu’elle mène au quotidien. Le directeur général de la Douane entend ainsi descendre à la base dans le cadre de la sensibilisation d’ici août prochain, a fait savoir le colonel Ndiaye qui s’entretenait avec la presse.
Dernièrement, des affrontements regrettables sont survenus dans le département de Kanel, au village de Thiemping et à Amady Ounaré, entre populations et douaniers lors des visites de contrôle de produits supposés frauduleux ayant entraîné des arrestations.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here