PARTAGER

L’Administration du Palais de justice Lat Dior n’a pas fonctionné hier. Il en sera ainsi jusqu’à vendredi. Tous les citoyens venus chercher des papiers administratifs étaient contraints de rebrousser chemin. «Le Tribunal n’a pas travaillé. Allez jusqu’au lundi», disait le gendarme en faction devant la porte d’entrée aux personnes venues chercher des casiers judiciaires, des certificats de nationalité entre autres. Une situation qui n’a pas plu à ces dernières qui ont fait le trajet pour rien. «Ce n’est pas sérieux ce qu’ils ont fait. Il fallait faire un communiqué pour avertir les gens. Cela nous éviterait de faire inutilement le déplacement. Nous avons d’autres occupations», s’est offusquée Fatou Dramé, venue de Yeumbeul. Elle n’est pas seule à décrier cette situation. Selon Mme Ndao, née Fatou Diop, la communication sur cette volonté de suspendre toutes les activités pouvait mieux servir les contribuables sénégalais. «Je rentre comme ça bredouille jusqu’à Keur Massar», se désole-t-elle.  En tout cas, les Sénégalais devront prendre leur mal en patience jusqu’à vendredi prochain à cause de la collecte que fait la Commission nationale de recensement des votes qui centralise les procès-verbaux des différents centres de vote dans la tranquillité. Elle compte annoncer les résultats provisoires au plus tard vendredi avant minuit.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here