PARTAGER

La collision entre un camion et un véhicule de transport, communément appelé «7 places», a occasionné ce lundi dans la partie sud du pays six morts dont un bébé et deux blessés. Cette nouvelle tragédie est survenue au petit matin sur l’axe Oussouye-Ziguin­chor, plus précisément à Kaléane, une localité de l’arrondissement de Nyassia

La région de Ziguinchor serait-elle en proie aux démons de la circulation ? En tout cas, les populations n’ont pas encore fini d’épiloguer sur le drame de Badiouré qui a déjà occasionné six (6) morts et plusieurs blessés qu’une autre tragédie survienne ce lundi sur l’axe Ziguinchor-Oussouye. Cette fois-ci, c’est un camion qui transportait du gravions en provenance de Ziguinchor qui a heurté de plein fouet un véhicule de transport «7 places» qui venait de la station balnéaire du Cap Skirring. Un drame qui a eu lieu au petit matin sous une pluie fine, à la sortie du village de Kaléane et en allant vers le pont de Niambalang.
Pour le chauffeur du camion, Sékou Dabo, sorti indemne de cet accident, c’est son camion qui a glissé, déviant ainsi de sa trajectoire pour aller retrouver de l’autre côté le véhicule de transport. «Le camion a percuté le véhicule ‘’7 places’’ qu’il a traîné sur quelques mètres hors de la chaussée, avant de lui monter dessus. Cela a rendu le bilan très lourd», rapporte le maire de Nyassia, Mamadou Diallo, trouvé sur les lieux du drame. Un bilan qui est pour l’heure de six (6) morts et de deux (2) blessés. Des blessés qui ont été transportés et admis à l’hôpital régional de Ziguinchor pour des soins intensifs. Une action rendue possible d’ailleurs par le concours des uns et des autres et qui a permis de dégager finalement le camion au-dessus du véhicule de transport afin d’extraire les six corps sans vie dont un bébé. Une opération suivie de près par le préfet de Ziguinchor, l’Armée, les sapeurs-pompiers et les agents sanitaires qui ont rappliqué tous sur les lieux du drame.
Pour le président de la gare routière de Ziguinchor, également présent sur les lieux, ce drame qu’il impute à la volonté divine est toutefois incompréhensible. Papis Touré promet de méditer à leur niveau sur ces derniers accidents pour éviter à la région de telles tragédies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here