PARTAGER

Le nouveau ministre de l’Urbanisme, du logement et de l’hygiène publique prend très au sérieux ses nouvelles missions. Abdou Karim Fofana a donné rendez-vous au maire de Dakar, Soham Wardini, et au maire de Rufisque, Daouda Niang. «Je serai à vos côté, très prochainement, pour le combat que nous allons livrer ensemble contre l’insalubrité, l’incivisme, l’indiscipline, l’occupation anarchique des emprises des voiries», soutient-il. Une main tendue que la maire de Dakar va certainement accepter puisqu’elle a dit que la Ville est prête pour accompagner les autorités étatiques dans cette mission de désencombrement.
D’ailleurs, elle a tenu à rappeler le travail que la ville avait mené pour désencombrer le centre-ville en livrant aux commerçants les centres commerciaux Félix Eboué et Djilly Mbaye. Mais, se désole-t-elle, «ce sont les commerçants qui ne veulent pas occuper ces lieux». A l’en croire, les commerçants refusent d’aller dans les centres commerciaux prétextant que ces lieux sont enclavés. Mais pour elle cela n’est pas une raison pour ne pas y aller. «Dans les autres pays, les marchés se trouvent en dehors de la ville. Il faut dégager le centre-ville et que les jeunes ambulants acceptent de rejoindre les centres commerciaux Djilly Mbaye et Félix Eboué», insiste-t-elle. Mme Wardini estime que les gens doivent être disciplinés. «Ce qui se passe sur l’avenue Faidherbe fait mal au cœur surtout que la mairie avait réussi à dégager tout le monde», regrette-t-elle.
ndieng@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here