PARTAGER

Que dire ? La lutte contre le trafic de médicaments est un combat noble. Mais chez nous, le mal est tellement profond que l’on se demande si l’Etat a réellement envie de s’y investir. Tout le monde connaît l’adresse des dépôts de faux de médocs à Dakar et ailleurs, mais personne ne lève le petit doigt pour les fermer. Il y a toujours une certaine effervescence autour de ce débat, mais il n’y a jamais d’actes pour éliminer ce mal qui ronge la santé des Sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here