PARTAGER

L’inspecteur général des Forces armées, François Ndiaye, a été porté à la tête du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid19. Un nouveau tournant que tente de donner le chef de l’Etat après la gestion controversée de Mansour Faye de l’aide alimentaire.

Il avait promis une personnalité neutre. Il est allé sortir de la retraite un général pour lui confier les rênes du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid-19, au lendemain des polémiques nées du marché d’attribution de l’aide alimentaire. Bien sûr, la rigueur reconnue à la Grande muette aura certainement motivé le choix du général de brigade François Ndiaye pour présider cette instance, dont le rôle est essentiel pour asseoir la résilience du pays à cette maladie, qui a sinistré des pans entiers de l’Economie nationale.
Ex-chef de la mission de la Cedeao en Gambie pour contraindre Yahya Jammeh à quitter le pouvoir en 2017, l’ancien chef d’Etat-major de l’Armée de terre (Cemat) est ainsi président du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid-19, le fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la pandémie du coronavirus. Inspecteur principal des Forces armées, le général Ndiaye était reversé à la deuxième section, donc n’était plus en activité pour avoir atteint l’âge de la retrait

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here