PARTAGER

Le notaire Me Ahmadou Moustapha Ndiaye a été porté à la tête du comité d’orientation de la 14e édition du Dak’art, la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, prévue du 28 mai au 28 juin 2020, a appris l’Aps du secrétariat de la Biennale.
Me Ahmadou Moustapha Ndiaye remplace ainsi Baïdy Agne à la tête de ce comité composé de seize personnalités issues d’horizons divers, précise la structure dans un communiqué parvenu à l’Aps. Le notaire, lui-même actif dans le patronat sénégalais, prend le relais du président du Conseil national du patronat (Cnp) qui a présidé ce comité d’orientation lors des deux précédentes éditions.
Outre Me Ndiaye, le nouveau comité compte parmi ses membres le président de l’Union des associations des élus locaux Adama Diouf, l’économiste et analyste financier Aïda Djigo Wane, l’artiste Soly Cissé. Y figurent également le collectionneur Abdoulaye Racine Kane, l’artiste Kalidou Kassé, la galeriste Thérèse Turpin Diatta et l’économiste et écrivain Mamadou Felwine Sarr.
Ce nouveau comité d’orientation a été mis en place par le ministre de la Culture et de la communication Abdoulaye Diop par arrêté ministériel n° 014853 en date du 3 juin dernier. Pour cette 14ème édition du Dak’art, l’appel à candidatures pour l’exposition internationale de la Biennale dénommé le «In» a été lancé ce 1er juillet 2019.
Les artistes africains et de la diaspora, travaillant sur toutes les expressions esthétiques et les différentes formes de l’art contemporain, ont jusqu’au 15 septembre 2019 pour postuler. Dak’art 2020 qui marque les trente ans de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar aura pour thème «I’Ndaffa», signifiant «For­ger» en sérère. «C’est un verbe qui dénote la dynamique et l’action de créer, de recréer et de malaxer», explique-t-on dans le communiqué.
«Ce thème général renvoie à la création d’un monde nouveau et autonome, lequel nourrit la diversité des créativités contemporaines africaines, tout en projetant de nouvelles manières de raconter et d’appréhender l’Afrique dans un dialogue et une interaction constants avec le reste du monde», peut-on lire.
La subvention allouée à cet évènement a été portée à 500 millions de francs Cfa à partir de l’édition précédente par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall.

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here