PARTAGER

Le Covid-19 a plus impacté les couches les plus vulnérables. Les femmes ne diront pas le contraire pour avoir été secouées par la pandémie au point de recourir au secteur informel pour vivre. Bénéficiant de la formation professionnelle destinée aux marchands ambulants et pilotée par le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3Fpt), officiellement lancée la semaine dernière par Dame Diop, ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, les femmes ont vu leur nombre augmenter dans le secteur informel, si l’on se fie aux chiffres avancés par Bamar Ndoye, le consultant qui a travaillé sur le projet de formation professionnelle des marchands ambulants. Qui indique que si «elles ne représentaient que 5% en 2007, le pourcentage des femmes dans le secteur informel est passé à 27% en dix ans», selon le consultant de 3Fpt.
Ledit Fonds a financé cette session afin d’accompagner ces jeunes commerçants du secteur informel. En effet, explique Dame Diop, la faillite que les marchands ambulants connaissent une fois qu’ils franchissent un cap est à chercher à travers «leur manque de formation». «Il faut que vous compreniez que tout est dans la formation. Le président de la République a décidé de mettre l’accent sur la formation des jeunes Sénégalais. Et il a une attention particulière à cette couche qui n’est pas dans un dispositif classique. Les marchands ambulants constituent une marge importante de notre économie», a soutenu le ministre Dame Diop, qui relève que ce programme va intégrer 1 092 marchands ambulants qui vont avoir un métier, être accompagnés financièrement, à travers la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj).
Makhoudia Ngom, porte-parole des marchands ambulants, précise que «99% des marchands ambulants n’ont pas reçu de financement de la Der».
Cette session de formation va constituer une phase test qui sera élargie à d’autres marchands ambulants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here