PARTAGER

Le président de la République ne semble pas satisfait du travail de l’Agence de régulation des marchés (Arm) relatif à la commercialisation de l’oignon et de la pomme de terre. «Au regard de l’importance qu’il attache, aussi bien à la rémunération du producteur qu’à la baisse des prix au niveau du consommateur, le chef de l’Etat invite le gouvernement à mettre en place, sans délai, un mécanisme efficient de régulation des prix de l’oignon et de la pomme de terre, afin de garantir les meilleurs prix au consommateur, et de lutter contre toute spéculation», rapporte le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.
Auparavant, note le communiqué du Conseil des ministres, le Président Sall s’est «félicité de la contribution de ce sous-secteur stratégique, au développement des exportations, à l’extension des résultats de l’agriculture, ainsi qu’à la consolidation de la sécurité alimentaire, des chaines de valeur et de la politique de création d’emplois durables.
A ce titre, le chef de l’Etat salue les performances remarquables réalisées ces dernières années en matière de production horticole, dont l’amplification de la diversification, doit constituer un atout majeur pour l’industrialisation du Sénégal et l’intensification de l’utilisation d’une main d’œuvre qualifiée».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here