PARTAGER

L’Assemblée nationale a été saisie pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur le pétrole et le gaz. L’initiative est du député rewmiste Déthié Fall.

Idrissa Seck ne lâche pas le Président Macky Sall sur la gestion du pétrole et du gaz. Hier, son poulain et non moins député, Dethié Fall, a déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale une requête pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur les contrats signés depuis 2012. Rewmi exploite ainsi la sortie du Premier ministre qui déclarait dimanche, lors du «Grand jury» de la Rfm, être ni pour ni contre une enquête parlementaire sur le pétrole et le gaz. Au sortir du dépôt de sa requête, Déthié Fall a rappelé les termes de l’article 25 de la Constitution sur laquelle «il est clairement dit que les ressources naturelles appartiennent au Peuple et que leur exploitation et leur gestion doivent se faire dans la transparence». Le député non-inscrit estime que la «farce a trop duré» et appelle ses collègues à «jouer pleinement leur rôle» sur cette question afin que les populations sénégalaises soient édifiées. Déthié Fall informe avoir obtenu le soutien du groupe Liberté et démocratie et les non-inscrits en rencontrant Madické Niang, Cheikh Bamba Dièye, Mamadou Lamine Diallo, Mamadou Diop Decroix et d’autres non-inscrits pour soutenir sa proposition. «Le Bureau de l’Assemblée nationale n’a pas intérêt à faire traîner les choses parce que le Premier ministre a dit que le gouvernement est disposé à apporter la lumière sur cette question», explique le vice-président de Rewmi.

L’opposition n’exclut pas de boycotter le passage du Pm à l’Assemblée nationale 
En outre, le député élu sous la bannière de Manko taxawu senegaal s’est prononcé sur la venue du gouvernement à l’Assemblée nationale prévue demain. Selon lui, l’opposition étudie l’option de boycotter la séance des «Questions d’actualité». «Il y a une initiative allant dans le sens de ne pas venir à l’Assemblée nationale pour justement se mettre en face du Premier ministre. On ne veut pas lui offrir une tribune pour s’adresser à sa majorité et non aux Sénégalais. Le Premier ministre va passer à l’Assemblée nationale dans le cadre d’une dictée préparée. Il fera son show inutile alors que les Sénégalais l’attendent sur autre chose», déplore M. Fall. Dans ce sillage, des députés non-inscrits et ceux du groupe parlementaire Liberté et démocratie tiennent une conférence de presse cette après-midi.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here