PARTAGER

Le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a procédé à l’inauguration du poste de santé de Daroumarnane, financé par le Programme national de développement local, ainsi que la maternité du poste de santé Nimzatt, construite sur fonds propres par le comité de santé local.
Après avoir accueilli Abdou­laye Diouf Sarr, Racine Talla, Dg de la Rts, par ailleurs maire de la commune de Wakhinane Nimzatt, a conduit le ministre à la case des tout-petits pour lui présenter des matériels médicaux d’une valeur de 150 millions de francs Cfa. «Nous avons réceptionné le matériel que nous avons acquis grâce à nos partenaires de Hôpital assistance internationale que nous avons connus grâce à notre sœur, Rose Angel. Et nous avons une valeur de matériels médicaux estimée à 150 millions de francs Cfa. Les locaux inaugurés vont être équipés en partie par ce matériel et le reste, naturellement, qui est sur le budget du ministère de la Santé mais aussi sur le budget de la mairie», soutient le maire de Wakhinane Nimzatt. Ce dernier informe la population que le ministre de la Santé va inaugurer l’unité de dialyse à l’hôpital Roi Beaudoin pour faire face à certaines maladies couteuses que le Président  Macky Sall a prises en charge. «Si vous suivez bien les questions de santé, le Président Abdou Diouf, pendant son magistère, s’est attaqué au Sida. C’est ce qui nous valu ces résultats. Le Président Abdoulaye Wade s’est attaqué au paludisme, c’est lui en premier qui a parlé d’élimination. Aujourd’hui le Président Macky Sall, lui s’est attaqué au volet le plus compliqué parce qu’il s’agit des maladies chroniques ou à soins couteux et l’installation d’hémodialyses. Mais également l’installation des unités de traitement de cancer à l’hôpital Le Dantec comme à l’hôpital Dalal Diam», déclare le maire Racine Talla.
Pour le ministre de la Santé, c’est une grande initiative de la part du maire d’aider les populations dans le domaine de la santé. Il a demandé aussi aux acteurs de la santé de faire bon usage des matériels de dernière génération.
latifmansaray@lequotidien.sn  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here