PARTAGER

Le projet de budget de la commune de Yoff s’élève à 1 milliard 884 millions 480 mille francs Cfa. Il a été voté lundi, à l’unanimité, par les 56 conseillers municipaux et s’équilibre en recettes et dépenses.

Le budget annuel de la commune de Yoff enregistre une hausse de 83 millions 186 mille 068 francs Cfa. Selon Abdou Mbengue, premier adjoint au maire de la ville, ce projet a été élaboré dans un contexte économique et financier favorable à l’émergence de notre pays et de la commune en particulier. Il tient également compte des priorités issues du débat d’orientation budgétaire.
Pour les priorités du budget, la commune de Yoff entend poursuivre les efforts consentis dans la l’éducation. Ainsi, la construction de salles de classe d’un montant de 60 millions de francs et d’une Case des tout-petits à Diamalaye sont envisagées. Il est prévu également dans ce budget la création d’un Conseil du littoral. Ce dernier servira au maire de conseiller, mais aussi de l’aider pour la préservation et l’entretien du littoral.
Le projet de budget s’inscrit aussi dans le renforcement et la continuité des actions prioritaires pour le mandat en cours avec une stratégie financière qui concilie sobriété et volontarisme pour maîtriser au plus juste les dépenses de fonctionnement et en même temps offrir des services de qualité aux populations de Yoff.
21% du budget sont réservés à l’investissement contre 79% pour le fonctionnement. Une situation qui se traduit, d’après le premier adjoint au maire, par l’ambition d’avoir une commune dotée d’un cadre de vie sain, propre et disposant d’infrastructures de dernière génération.
Pour cela, les conseillers comptent poursuivre la création d’emplois pour les jeunes, la réfection d’écoles, la réhabilitation du canal de Yoff, l’appui aux nécessiteux et la subvention aux Asc.
Le sous-préfet des Almadies, qui a présidé la séance, s’est félicité du climat social et convivial des conseillers qui, dit-il, ont fait montre d’une totale responsabilité et d’un engagement à travailler pour l’intérêt général.
 bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here