PARTAGER
Le ministre Abdou Ndéné Sall.

Suite au mouvement d’humeur des travailleurs du Petit train de banlieue (Ptb) les 4 et 5 octobre dernier pour réclamer une compensation financière à hauteur de 400 millions de francs Cfa à l’Apix, une enveloppe de 70 millions a été dégagée, annonce Abdou Ndéné Sall. Le ministre délégué en charge du Dévelop­pement du réseau ferroviaire national en a profité pour annoncer qu’avec le Train express régional (Ter), le Ptb ne pourra plus assurer la mobilité urbaine entre Dakar et sa banlieue.

Une enveloppe de 70 millions de francs Cfa a été dégagée depuis samedi dernier pour permettre au Petit train de banlieue de payer les salaires et récupérer la perte de ses recettes sur le transport. L’information a été fournie ce dimanche par le ministre délégué en charge du Développement du réseau ferroviaire national, Abdou Ndéné Sall. C’était en marge d’une rencontre politique pour faire le point sur le processus de parrainage à Tivaouane. «Les travaux du Train express régional (Ter) impactent un peu la mobilité du Ptb. Et comme les personnes qui occupaient l’espace du Ter, l’Apix est en train d’indemniser le Ptb. Et c’est régler depuis hier (samedi). Nous avons signé un chèque de 70 millions de francs Cfa pour compenser les pertes de recettes que le Ptb est en train de faire. Donc, il n’y a pas de problème», selon le ministre. M. Sall se veut clair : «Il faut que tout le monde sache que nous sommes en train d’améliorer le transport ferroviaire. Et avec le Ter, le Ptb ne pourra plus assurer la mobilité urbaine entre Dakar et sa banlieue.» Il poursuit que le trajet va être assuré par le Ter qui est «un transport sécuritaire, capacitaire et fiable, parce que nous avons combiné la vitesse à la précision. Le Ptb fait à peine 15 mille voyageurs par jour, alors que le Ter va faire 115 mille voyageurs par jour avec une régularité, parce que chaque 15 mn, il y aura un départ». Pour dire que «ce n’est pas la même chose», mais «le Ptb pourra se redéployer sur le réseau métrique parce qu’au-delà de Diamniadio se sera un réseau métrique entre Diamniadio Thiès jusqu’à Tivaouane. Le Ptb va se redéployer sur le réseau métrique, mais le réseau entre Diamniadio, comme c’est un réseau standard, c’est le Ter qui va occuper cela». Le ministre insiste : «Nous allons mettre un transport beaucoup plus fiable, régulier, capacitaire et structurant pour aider à la mobilité urbaine entre Dakar et sa banlieue. C’est cela que nous allons faire. Nous allons faire le Ter qui est le plus gros projet du Sénégal depuis l’indépendance. C’est un projet emblématique que le Président est en train de mettre en place pour améliorer la mobilité urbaine entre Dakar et sa banlieue, Dakar-Diamniadio, et Dakar-Aibd.»
Au-delà, Abdou Ndéné Sall, par ailleurs coordonnateur départemental de l’Apr à Tivaouane, annonce au cours d’une rencontre politique pour faire le point sur le processus de parrainage avoir mis en place un financement de 100 millions pour les femmes, jeunes et hommes de la commune de Tivaouane pour venir en appui au projet de financement du chef de l’Etat. «Le président de la République Macky Sall a mis en place beaucoup de programmes pour améliorer les conditions de vie des Sénégalais, notamment la Der où il a mobilisé 30 milliards pour faciliter l’accès au financement des femmes et des jeunes. Nous venons en appui à ce programme en mettant à la disposition des populations de Tivaouane un financement de 100 millions de francs Cfa. Pour la Der, il n’y a pas d’hommes, mais dans notre projet, nous avons intégré les hommes pour permettre aux populations d’avoir une activité génératrice de revenus qui leur permettent de se prendre en charge et être autonomes». De l’avis de M. Sall, «l’accès aux financements fait partie des contraintes majeures au niveau de l’économie. Donc nous devons le faciliter pour permettre aux populations de pouvoir développer des projets pour s’en sortir et vivre décemment».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here