PARTAGER

Génération Foot s’est qualifiée à l’issue du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Les Académiciens ont décroché leur ticket après le match nul obtenu en Egypte contre Misr El Makasa (0-0). Par contre, l’autre représentant n’a pas connu la même réussite. Après la défaite (2-1) à l’aller, Mbour Pc a été tenu en échec par Rs Berkane (1-1) à domicile. Un résultat qui élimine l’équipe mbouroise.

Après leur victoire (2-0) à domicile, les poulains de Olivier Perrin s’était offert un certain confort pour la manche retour. Ce que l’actuel leader du Championnat a su gérer avec beaucoup de maturité, pour sa deuxième campagne africaine. Avec un avantage de deux buts, Génération a assuré le match nul (0-0) pour se qualifier au prochain tour. Une autre paire de manches, parce que les «Acadé­miciens» seront opposés à l’équipe de Horoya de la Guinée. L’équipe où évolue le gardien de but sénégalais, Khadim Ndiaye.
Mpc n’a pas finalement créé la surprise hier au stade Caroline Faye de Mbour. L’équipe de Mbaye Diouf Dia a été tenue en échec (1-1) par l’équipe marocaine. Un match nul qui élimine le club mbourois dès le tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine de football. Pourtant, dès l’entame du match, les joueurs mbourois avaient durant plus d’une vingtaine de minutes, la qualification en poche. C’était sans compter avec la détermination marocaine qui a finalement porté ses fruits. Les protégés de Badara Sarr ont ouvert le score à la 42e mn de jeu par Baba Sow, qui récidive comme au match aller, qui a repris de la tête un corner bien exécuté par l’ex pensionnaire de Diambars, Salim Mamadou Ndao. Une balle mal repoussée par la défense marocaine et qui finit dans les filets (1-0).

El Kaabi est encore passé par là
La joie des mbourois ne sera que de courte durée car à la reprise, le Mpc, qui avait fini de dompter son hôte, sera surpris par Ayoub El Kaabi pour remettre son équipe dans le match. Un but qui intervient à la 66e mn de la seconde période. Suite à un dégagement de la défense du Mpc, l’attaquant marocain va mettre la tête, le gardien de but du Mpc qui avait laissé sa cage vide verra la balle au fond des filets, c’est le coup de massue qui donne une douche froide aux nombreux supporters venus soutenir l’équipe. Le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Un nul qui élimine Mpc de la compétition.

REACTIONS… REACTIONS… REACTIONS

Badara Sarr, coach Mbour Pc : «Il nous a manqué de l’expérience»
«On se disait qu’à 1-0, on pouvait passer. Ce qu’on a réalisé pendant un certain temps. Ce qui n’a pas marché à un moment donné. C’est l’expérience qui nous a manqué. Et le but qu’on a pris résulte d’une succession d’erreurs individuelles, alors qu’on avait mis en place un bloc. On avait demandé aux jeunes de ne pas jouer bas, malheureusement, ils ont voulu trop vite confirmer le résultat. L’équipe adverse s’est par la suite rebiffée et on s’y attendait, surtout en seconde période. Pour eux, ça allait passer ou casser. Aussi la débauche d’énergie de la première période a été fatale aux joueurs qui ont manqué de fraicheur et de lucidité. Il faut aussi déplorer les absences de pièces maitresses avec nos deux premiers gardiens qui sont blessés. On a donc joué avec notre troisième gardien. C’était son premier match de la saison. En défense, il nous a manqué notre tour de contrôle, Mame Adama Guèye, le capitaine. Gérer ce match dans ces conditions était assez difficile.»

Jouan Mounir, Coach Rs Berkane : «C’est une qualification méritée»
«Mes joueurs ont fait un match d’hommes parce que ce n’était pas facile de ramener la qualification du Sénégal. On a joué la première mi-temps au Maroc et ça n’a pas été facile pour nous parce qu’on ne connaissait pas beaucoup nos adversaires. On a vu que leur point fort, c’étaient les balles arrêtées et ils avaient marqué sur la seule occasion qu’ils avaient à l’aller. On avait gagné par 2 à 1, un score piège et on avait beaucoup de pression sur nous. Nous avons ensuite vu une vidéo de nos adversaires et sur la vidéo, ils étaient sûrs de se qualifier et on s’est préparés. Le terrain était aussi impraticable et a rendu le jeu difficile. Après avoir concédé l’ouverture du score, les joueurs ont pris sur eux, la décision de se qualifier à la pause. Et je peux dire que c’est une qualification méritée.»
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here