PARTAGER

Le Forum civil considère que l‘appel du président de la République à toutes les forces vives de la Nation à une concertation sur la gestion des ressources gazières et pétrolières pour permettre au Sénégal d’en tirer le meilleur profit dans «la cohésion et la solidarité» revêt «une importance capitale». La section sénégalaise de Transparency international estime ainsi que «la concertation devrait réunir toutes les forces vives de la Nation car, selon la Cons­titution, les ressources naturelles appartiennent au Peuple. En conséquence, les citoyens, la société civile, le patronat, les syndicats, les partis politiques et les institutions de la République doivent être associés».
De l’avis de Papa Moussa Félix Sow, coordonnateur général par intérim de cette organisation de la société civile, «la découverte de pétrole et de gaz dans notre pays suscite de nombreux débats dans un contexte chargé à la fois d’espoir et d’appréhension». Mais, constate-t-il, «ces débats portent essentiellement sur les retombées économiques de l’exploitation de ces ressources». Pour le Forum civil, «les enjeux environnementaux, sociaux et autres qui semblent être relégués au second plan doivent, en ce qu’ils constituent les préalables d’une gestion durable et participative de ces ressources, être suffisamment pris en compte».
Au-delà de ces points, la section sénégalaise de Ti prône d’inscrire au menu de cette concertation «la révision du Code pétrolier en cours, l’élaboration des différentes lois annoncées, (loi d’orientation du secteur des hydrocarbures, loi sur la gestion et la répartition des revenus générés et loi sur le contenu local), la renégociation nécessaire de certains contrats pétroliers, les conditions et critères d’octroi des blocs pétroliers, la réforme du cadre institutionnel et celui de gouvernance du secteur, les risques de dysfonctionnement, notamment de corruption et de fraude…».
Le Président Macky Sall a décidé de lancer les travaux du dialogue national sur l’exploitation des ressources gazières et pétrolières le 12 juin prochain.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here