PARTAGER

Le Parti du rassemblement pour la justice la démocratie et le développement (Rpjd) prendra part aux concertations sur la mise en place d’un cadre d’évaluation de la refonte partielle des listes électorales. Dans un communiqué sanctionnant son Bureau politique, le Rpjd attend «des propositions concrètes» visant à renforcer le processus électoral et à «surveiller» la refonte partielle du fichier électoral qui, selon Coumba Ndof­fène Ndiaye, «n’est plus crédible au regard de la nouvelle population électorale». Le Secrétaire général du Rpjd rappelle que les dernières Légis­latives ont été entachées de «manquements et d’irrégularités» au point de remettre en cause la transparence et la sincérité du scrutin dans certaines localités du pays. Entre autres, énumère M. Ndiaye, il y a «la rétention de bulletins de vote, des cartes nationales d’identité, l’arrestation de candidats, l’achat des consciences et un nombre élevé de réquisitions dépassant le nombre de personnes con­signées dans les bureaux de vote dans certaines localités, notamment aux Parcelles Assainies et à Touba».
Et le Rpjd d’ajouter : «Le gouvernement doit prendre toutes ses responsabilités pour mettre à la disposition des Sénégalais, leur carte nationale d’identité, sécuriser le vote pour permettre aux Sénégalais de voter dans des conditions acceptables à la prochaine élection présidentielle.»

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here