PARTAGER

La logistique est un segment très important dans les chaînes de valeurs. C’est même devenu un des secteurs qui créent le plus d’emplois et de richesses. Selon M. Akim Bel, directeur général de la plateforme African freight bridge network (Afbn) qui réunit des transporteurs internationaux et des logisticiens, le secteur constitue une opportunité pour les sociétés afri­cai­nes. «C’est une excellente opportunité pour les sociétés africaines, car cela crée de la richesse, de l’emploi et avec ce qu’on a vu comme statistiques, c’est vraiment le secteur le plus rentable», estime M. Bel. En Afrique, des pays se positionnent comme des leaders dans le domaine. Il s’agit notamment de l’Ethiopie dont la compagnie aérienne nationale possède une flotte de plus de 300 avions. D’autres pays se font également remarquer comme le Senegal qui est devenu ces dernières années un hub maritime, le Maroc ou l’Afrique du sud. «Il faut encourager les jeunes à entreprendre dans ce secteur parce que c’est très facile de lancer une société. C’est un service qu’on offre et qui peut s’exporter au niveau international. Et cela fait rentrer des devises», plaide M. Gil.
L‘Afbn souhaite ardemment renforcer la présence des pays africains dans le réseau. «Nous aimerions avoir plus de membres africains. Aujourd’hui, ils constituent 35% du réseau et on veut aller à 70% parce que cette plateforme va augmenter la crédibilité des sociétés africaines.» Raison pour laquelle Dakar a été choisie pour abriter la deuxième Assemblée générale de l’Afbn après Marrakech au Maroc. Et près d’une centaine de participants, venant de différents pays, assistent à ces assises qui se sont ouvertes hier. Selon M. Akim Bel, cette rencontre est une occasion pour les sociétés membres de renforcer leurs réseaux de partenariat. «C‘est une plateforme dédiée à la logistique internationale, aux transporteurs, aux gens qui sont dans le transport international et qui font de la logistique. C‘est comme les réseaux de compagnies aériennes qui ont des correspondants partout. Pour faire du business dans le monde, on a besoin d’avoir des correspondants dans chaque pays et Afbn offre ce correspondant. Si par exemple, Intégral logistix, la société sénégalaise membre du réseau qui participe à la rencontre, a besoin d’un support logistique pour son client en Hollande, le membre d’Afbn en Hollande va s’occuper de cette opération. Et tout cela est régi par Afbn et se fait sous sa supervision financière.»
Le réseau qui est présent sur tous les continents offre des opportunités certaines. C‘est ce que semble avoir compris M. Abdou Lahad Niang, directeur général d’Effitrans qui prend part à ces assises. «On espère avoir de nouveaux marchés et des partenaires en Afrique surtout, qui pourront compter sur nous pour leurs opérations au Sénégal et sur qui nous pourrons compter pour nos opérations dans leurs pays respectifs», souhaite M. Niang dont la société offre des services complets, du stade de projet aux opérations de pré dédouanement, Déclaration préalable à l’importation (Dpi), transport et manutention jusqu’à la livraison à l’entrepôt.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here