PARTAGER

En juillet prochain, l’étudiant Bara Dieng de l’Institut Confucius de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) portera le drapeau du Sénégal à la dix-huitième édition du concours «Pont vers le chinois», prévue en Chine.

Dans l’amphithéâtre de l’Institut Confucius de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), le spectacle capte l’attention du public. Au menu de ce concours, les différents candidats sélectionnés au niveau des universités du Sénégal ont chacun présenté son discours et ses talents en langue chinoise pour être admis à la dix-huitième édition mondiale du concours «Pont vers le chinois», prévue en juillet prochain. L’ambassadeur de Chine à Dakar, Son Excellence Zhang Xun, éprouve un grand plaisir à assister à cette finale sénégalaise. «C’est la quatrième fois que ce concours se tient au Sénégal. Ça fait aussi quatre ans que j’y assiste», souligne le représentant diplomatique chinois devant les participants. Cette manifestation est marquée par la présence d’autorités telles que le recteur de l’Ucad Ibrahima Thioub, le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr Olivier Sagna. Sous le thème «Un monde, une famille», ce concours englobe, selon M. Xun, une signification particulière à laquelle les Peuples chinois et sénégalais sont très attachés. «’’Un monde une famille’’, correspond aux principes sur lesquels la diplomatie chinoise insiste depuis toujours. Il rappelle aussi l’harmonie et la paix de la Nation chinoise. Pendant des milliers d’années, le Peuple chinois a fait naître cette pensée culturelle qui est devenue universelle et traduit aussi les relations amicales et mutuellement bénéfiques sino-africaines et sino-sénégalaises», rajoute le diplomate chinois qui finit par encourager les étudiants à poursuivre les efforts consensuels pour construire un pont d’amitié éternel entre la Chine et le Sénégal.
Le recteur de l’Ucad, le Pr Thioub, magnifie la présence de l’enseignement chinois au sein du campus pédagogique de l’Ucad. «Le grand bénéficiaire, c’est l’Ucad. Nous avons bénéficié de la formation en langue et culture chinoise. Ces formations sont importantes, car elles permettent à ce milieu d’être beaucoup plus agréable en matière de connaissance et de compétence pour nos étudiants.»

Bara Dieng, vainqueur
Au terme de la compétition, le verdict est tombé pour confirmer le candidat qui représentera le Sénégal parmi les étudiants étrangers sélectionnés à la dix-huitième finale du concours qui se tiendra en Chine. Parmi les onze candidats en finale, Bara Dieng portera les couleurs du Sénégal. «Il y a trois ans que j’apprends le chinois. C’était difficile au début, mais j’ai mis du sérieux, car c’est une ouverture dans l’international», a souligné le vainqueur de cette compétition. Souriant, le jeune Bara Dieng, vêtu d’un costume noir, laisse voir son émotion. «Je suis vraiment content d’avoir la chance d’être sorti vainqueur de ce concours. Nous étions au nombre de onze candidats et trois sont sortis. Je suis le premier et je partirai avec celui qui a gagné la deuxième place, Babacar Dieng, car il sera là-bas pour assister», conclut-il.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here