PARTAGER

Le Tribunal d’instance de Dakar a condamné hier les dames Fatou Wath et Khady Barro à 1 mois ferme. Elles ont comparu pour vol et complicité de ce chef. En duo, les prévenues sillonnaient les marchés pour voler des tissus Gezner. Un crime n’étant jamais parfait, elles ont été mises à nu par les caméras de surveillance.

Elles prétextent faire des emplettes, mais elles avaient des intentions inavouées. Khady Barro, âgée de 30 ans, et Fatou Wath, 38 ans, sillonnaient les marchés de la capitale pour commettre des larcins. Leur modus operandi a été mis à nu grâce aux caméras de surveillance. Le 21 mai dernier, elles s’étaient présentées dans le magasin de Aminata Niang pour acheter un tissu Gezner de couleur blanche. C’est Khady Barro qui a marchandé avec la vendeuse. Après avoir trouvé un compromis sur le prix, Aminata Niang est allée faire sortir le tissu. Mais grande a été sa surprise. Elle a remarqué que le produit en question a disparu des rayons. Du coup, elle a visionné sa caméra de surveillance afin d’identifier l’auteur de ce vol. C’est ainsi qu’elle a constaté que c’est Fatou Wath qui en est l’auteur avec la complicité de Khady Barro. Pour éviter qu’il y ait d’autres victimes, elle a partagé la vidéo avec les autres vendeurs. Une chose qui va vite payer. Car Ibrahima Dionne n’a pas eu de la peine à reconnaître les deux voleuses dans le marché. Après les avoir interpellées, il les a conduites au magazine de la dame Aminata Niang. Quand elles ont été confrontées aux vidéos, elles ont reconnu sans ambages les faits qui leur sont reprochés. La fouille opérée sur elle s’est révélée infructueuse.
Conduites au poste de police, ces dames dont les images circulent sur le net, déshabillées avec des gris-gris, ont réitéré les aveux. «Nous nous étions rendues au marché pour acheter des tissus et des sacs pour les revendre. Mais quand nous sommes entrées dans le magasin de la dame Aminata Niang, ma copine marchandait avec elle pour un tissu. Occasion choisie pour faire écran devant moi afin de me permettre de soustraire le coupon de tissu que j’ai dissimilé sous mon pagne. Après, nous avons quitté les lieux», a expliqué Fatou Wath. Sa coprévenue entendue à son tour a réitéré les mêmes explications en informant qu’elles se sont partagé le tissu après avoir quitté le magasin de la vendeuse.
Pour ces motifs, elles comparaissaient hier devant le Tribunal d’instance de Dakar pour vol simple contre Fatou Wath et complicité de ce chef pour Khady Barro. Pour des faits aussi flagrants, elles n’ont pas tenté d’altérer la vérité. Elles ont avoué leur culpabilité devant le juge. Le procureur a requis contre elles 3 mois ferme. La défense, abondant dans le même sens que ses clientes, a sollicité la clémence. Une requête entendue par le Tribunal qui a condamné au finish Fatou Wath et Khady Barro à 1 mois ferme.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here