PARTAGER

Des membres des partis de l’opposition à Lyon, en France, ne sont pas satisfaits de la façon dont la confection des cartes nationales d’identité biométriques et des cartes d’électeur est en train de s’organiser dans cette circonscription du Consulat général du Sénégal. Dans un communiqué, Diaspora Plurielle, Act Lyon, Grand parti, Bokk gis gis, Ucs, Rewmi, Pastef Lyon, dénoncent «plusieurs initiatives prises, ces derniers jours, au Consulat du Sénégal à Lyon qui interpellent sur leur bien-fondé et sur les réelles motivations des responsables consulaires». Dans le document, les membres de ces formations politiques renseignent qu’«une rencontre a été organisée de façon totalement cavalière par les responsables du Consulat à Lyon, en cooptant une ou deux personnes, pour proposer de façon solitaire et non concertée, un programme et un calendrier pour la confection des cartes d’identité et l’inscription sur le fichier électoral». Alors que, selon eux, «toutes ces initiatives sont dénuées de bon sens et ne respectent nullement les procédures prévues dans le Code électoral sénégalais».
Pour mettre fin à cette situation, ces partis exigent une «réparation immédiate de tous ces manquements et, de façon prioritaire». De même, ils veulent «qu’une communication officielle et complète soit faite vers les Sénégalais de la circonscription sur cette opération de confection des cartes nationales d’identité et d’inscription sur les listes électorales».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here