PARTAGER

Le nouveau coach de l’Equipe nationale masculine de basket, Boniface Ndong, a effectué hier sa première sortie depuis sa nomination en février dernier. C’était pour les besoins des éliminatoires de l’Afrobasket 2021 à Kigali. Ancien manager des Lions, il a visiblement tourné la page de son contentieux avec la tutelle sans manquer de relever avoir bien retenu les leçons de son premier passage dans la Tanière.

A Dakar depuis le week-end dernier, le nouveau coach des Lions du basket, Boniface Ndong, a fait face à la presse hier dans les locaux de l’instance fédérale. Un premier face-à-face qui a permis à l’ancien international de publier une liste de 25 joueurs pour les besoins du tournoi de l’Afrobasket 2021 prévu du 25 au 29 novembre prochain à Kigali au Rwanda.
Une liste dans laquelle, on retrouve une bonne partie des anciens de la Tanière dont l’ailier, Mouhammed Faye, Youssoupha Ndoye, Maurice Ndour ou encore le pivot des Memphis Gizzlies (Nba), Gorgui Sy Dieng.
A noter que l’incertitude plane sur la participation de l’ailier des Utah Jazz (Nba), Georges Niang. Plusieurs fois sélectionné, ce dernier n’a toujours pas pu honorer sa sélection, barré à chaque fois par des blessures. «Il est actuellement en rééducation parce qu’il a été blessé à la cheville. On ne sait pas encore s’il sera prêt d’ici le tournoi, mais il a donné son accord pour répondre à la sélection», rassure le coach des Lions.
A ce sujet d’ailleurs, le technicien sénégalais a tenu à préciser que «tous les joueurs retenus ont donné leur accord. C’est la raison pour laquelle, ils ont été sélectionnés».
Au-delà des expatriés, quatre joueurs locaux figurent dans la liste. Il s’agit de deux joueurs de la Douanes (Alkaly Ndour et Louis Adams) et deux du Dakar Université Club (Duc), Thierno Ibrahima Niang et Pape Moustapha. Une liste qui sera réduite à 12 avant le début de la compétition. Et sur ce point, «Boni» se veut prudent quant à une probable date, estimant prendre en compte «beaucoup de facteurs qui pourraient entrer en jeu».
«On ne sait pas encore qui sera disponible. Il y a aussi le Covid-19. Donc, on ratisse large et on verra ceux qui seront disponibles avant le départ pour Kigali», dira l’ancien international sénégalais.

«La victoire d’abord. Après, on aura le temps d’instaurer une culture de la gagne»
L’entraîneur des Lions est également revenu sur la préparation de l’équipe. A ce niveau, Boniface Ndong estime qu’il sera impossible de regrouper les joueurs à Dakar. «Nous sommes dans une période difficile. On ne pourra pas regrouper les joueurs à Dakar. On n’aura que deux à trois jours pour se préparer. Le lieu, c’est de se retrouver tous sur place à Kigali et d’avoir au moins deux à trois séances d’entrainement avant le début de la compétition», a-t-il précisé.
Sous ce rapport, il dit compter sur l’expérience des anciens et le talent des jeunes pour décrocher le ticket qualificatif pour «Kigali 2021». «Pour ce tournoi, le plus important est de gagner les matchs. Peu importe la manière. On n’a pas le temps de bien travailler. L’essentiel donc c’est la victoire. Après, on aura le temps d’instaurer une culture de la gagne, une certaine philosophie de jeu. On aura le temps de travailler su tout cela lors des prochaines échéances», promet-il.

«Je mets toujours le Sénégal devant»
Pour ce qui est de son contrat, le nouveau coach des Lions a indiqué avoir pu rencontrer le ministre des Sports, en compagnie du président de la Fédération sénégalaise de basket, Me Babacar Ndiaye, et du Directeur technique national, Moustapha Gaye. D’ailleurs, «Boni» informe avoir signé son contrat et reçu les promesses fermes du ministre de mettre l’équipe dans les meilleures conditions de préparation. «J’ai signé mon contrat, ainsi que tous les autres membres du staff technique. Il n’y a aucun problème à ce niveau. Vous savez, j’ai beaucoup appris. Je mets toujours le Sénégal devant. Et aujourd’hui, le plus important, c’est qu’on a les assurances du ministre. On n’aura pas tout bien évidemment, mais il a promis de faire tout son possible pour satisfaire les demandes», a-t-il indiqué.
Des propos assez rassurants si on sait que celui qui a été Manager général des Lions avait démissionné avec fracas en 2015 à cause d’une dette que le ministère des Sports lui devait.
A noter que pour le tournoi de Kigali, le Sénégal est logé dans la Poule B avec l’Angola, le Mozambique et le Kenya. Des adversaires qu’il faudra superviser une fois sur place, puisque le coach des Lions confie n’avoir aucune information sur eux. «C’est le gros problème de l’Afrique. Il est difficile d’avoir des matchs de l’adversaire. On n’a rien sur eux. Donc, on va miser sur nos propres moyens», note-t-il.
Les trois premières équipes de la poule se qualifieront automatiquement pour Afrobasket 2021, qui se déroulera au Rwan­da.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here