PARTAGER

Moussa Konaté n’a que 24 ans mais il a déjà pas mal bourlingué du Sénégal où il est né jusqu’à Amiens où il joue actuellement en passant par le Maccabi Tel-Aviv, Krasnodar, le Genoa et le Fc Sion.
Dans L’Equipe, le jeune attaquant se confie sur son adaptation difficile au monde du football professionnel. «J’ai aussi été arnaqué par les agents. Certains prenaient mon argent sans que je ne le sache, ils ramassaient mes primes à la signature, faisaient des trucs bizarres», raconte-t-il au sujet de ses années en Russie.

Si tu perds, c’est la catastrophe !
De Sion, Moussa Konaté semble plutôt garder un bon souvenir particulièrement marqué par l’expérience de la Coupe. «Les supporters adorent la Coupe, mais on n’est pas allés en finale, alors que le club l’avait remportée treize fois. Si tu perds dans cette compétition, c’est la catastrophe», explique-t-il dans le quotidien français.
Entre 2014 et 2017, l’international sénégalais a marqué 35 buts en Super League et 11 en Coupe de Suisse. «J’ai voulu partir à la fin de la première saison, le président (Christian Constantin) ne voulait pas. Il était attaché à moi, peut-être! Il demandait une somme…», confie-t-il avant de préciser : «Il variait. Il a démarré à quatre millions d’euros. Il est monté jusqu’à quinze. C’était un peu dur pour les clubs.»
Finalement, Konaté s’en est allé à Amiens (actuel 16e de Ligue 1) à l’été 2017. «Maintenant, je prends mes propres décisions. C’est à moi de gérer mon existence, mon plan de carrière. J’ai repris ma vie en main.»
Notons que ce samedi en championnat de France, Moussa Konaté a inscrit son 8e but de la saison avec Amiens qui a partagé les points avec Dijon (1-1).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here