PARTAGER

Près de 5 mois après l’incident Mané-Salah en plein match, leur coach Jürgen Klopp révèle comment il a géré ce conflit… avec l’aide de Wijnaldum.

Le 31 août dernier, Liverpool est allé s’imposé à Turf Moor face à Burnley sur le score de 3-0, démontrant sa force de frappe. Mais à l’issue de ce match, la victoire a été reléguée au second plan. Les médias ne parlant que de la brouille entre Mohamed Salah et Sadio Mané.
En effet, durant ce match, sur un contre rapidement mené, l’Egyptien a refusé de donner un ballon à Sadio Mané, seul devant le but, préférant une action individuelle infructueuse. Ce qui a provoqué l’ire du Sénégalais qui le lui a fait savoir devant les caméras du monde entier.
Après cet incident, l’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp, se devait de remobiliser ses deux joueurs pour le bien du collectif. Interrogé par le magazine anglais Sports Illustrated sur comment il avait réussi à réconcilier les deux joueurs, le technicien allemand explique sa méthode qui est pourtant des plus simples.
«Dans le monde du football, c’était un grand problème. Tout le monde pensait que j’allais avoir un problème pour pouvoir gérer ça. Pourtant, j’ai juste parlé avec eux (Salah et Mané) séparément», a-t-il confié. Les deux joueurs se sont ensuite expliqués en tête-à-tête pour enterrer la hache de guerre.

Georginio Wijnaldum, le sage 
L’entraîneur ajoute qu’il a été aidé par Georginio Wijnaldum qui est le joueur le plus calme du vestiaire. «Wijnaldum essaie toujours de résoudre les problèmes parce qu’il peut comprendre pourquoi les gens sont en colère», ajoute-t-il.
Depuis, les choses sont revenues à la normale entre les deux même si l’Egyptien semble se départir difficilement de son jeu de soliste.

Solskjaer lance une grosse pique à Liverpool
Restons chez les Reds pour évoquer leur choc de ce dimanche contre Manchester United ! Et là, faut dire que le coach des Red Devils a déjà lancé le «Derby of England», car opposant deux équipes qui se détestent le plus dans le royaume. Et si le vent a tourné ces dernières années en faveur des Reds, ces derniers n’ont pas remporté la Premier League depuis… 30 ans. En conférence de presse, Solskjaer a utilisé ce point sensible pour tacler Liverpool.
En effet, pour lui, même si United vit des moments difficiles, ils ne resteront jamais pendant 30 ans sans remporter la moindre Premier League. «Je crois en ce club, je crois que nous reconstruisons maintenant, nous avons commencé quelque chose qui va prendre un peu de temps, mais nous y arriverons. Mais nous ne resterons pas 30 ans sans remporter la Premier League. Je suis sûr que nous ne le ferons pas», a lancé le coach mancunien. Pour le moment, United n’a plus remporté le championnat depuis 6 ans. Ambiance…

La Can en janvier-février : Klopp : «C’est une catastrophe»
Retour à la case départ. Du moins pour la prochaine édition, la Can va se disputer à nouveau lors de sa période de prédilection, en janvier-février 2021, après une Can organisée pour la première fois en juin-juillet, en 2019 en Egypte.
Cela signifie probablement que Klopp et Liverpool pourraient être privés du Sénégalais Sadio Mané, de l’Egyptien Mohamed Salah et du Guinéen Naby Keïta, entre autres, pendant une partie ou la totalité de la période de six semaines. Une situation qui embarrasse sérieusement le coach de Liverpool.
«La Coupe d’Afrique des nations qui se disputera en janvier est pour nous une catastrophe», a déclaré Jürgen Klopp, qui affirme que la décision affectera la politique de transfert du club.
«Nous ne vendrons pas Sadio, Salah ou Naby maintenant parce qu’ils ont un tournoi en janvier et février, bien sûr que non. Mais si vous devez prendre la décision de faire venir un joueur, vous saurez déjà qu’il pourrait être absent pour quatre semaines. C’est un processus normal et en tant que club. Vous devez penser à ces choses», a-t-il ajouté sur un ton plein de déception.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here