PARTAGER

Le champion du monde 98 et ancien Gunner, Robert Pires, livre ses impressions sur le 8e de finale retour de Ligue Europa entre Arsenal et Rennes ce jeudi. Ce dernier estime que l’attaquant sénégalais de Rennes, Ismaïla Sarr, a le profil pour évoluer à Arsenal.

Les joueurs rennais qui l’ont marqué
«Ismaïla Sarr ? Il serait pas mal à Arsenal mais je ne connais pas son prix (rires). Il a le profil pour évoluer chez les Gunners. Il s’adapterait vite à la manière de jouer voulue par Unai Emery. C’est un joueur de côté, un dribbleur qui va vite et capable de marquer. Je l’apprécie beaucoup. Rennes possède de bons joueurs. C’est pour ça que je ne suis pas surpris par leur performance du match aller. J’aime beaucoup Benjamin Bourigeaud. Je l’avais déjà remarqué à Lens. Il fait une très belle saison, il est régulier avec toujours de bonnes perf’. On parle toujours de Hatem (Ben Arfa) mais Bourigeaud fait vraiment du très bon travail au milieu de terrain.»

Son regard sur le match aller (3-1 pour Rennes)
«C’est un très mauvais résultat pour Arsenal. J’ai été un peu surpris par la prestation des Gunners. Je ne m’attendais pas à ce qu’ils puissent jouer comme ça même s’ils avaient déjà perdu sur la pelouse du BATE Borisov (0-1) au tour d’avant dans un match très difficile où ils n’avaient pas été bons. Ont-ils fait preuve de suffisance à Rennes ? Non, pas du tout. Avec un entraîneur comme Emery, tu sors à la mi-temps si tu as une telle attitude. Le carton rouge de Sokratis et le but égalisateur juste derrière leur ont mis un coup de bambou et ils n’ont pas réussi à relever la tête. Les Rennais en ont bien profité. Ils y ont cru dans une très belle ambiance. Il faut les féliciter pour ça.»

Ce qui attend Rennes à l’Emirates
«Le match contre Manchester United dimanche dernier (victoire 2-0) doit être une référence pour les Gunners. Jouer très haut, essayer d’étouffer les Rennais pour ne pas qu’ils puissent s’en sortir. Arsenal va mettre une grosse pression d’entrée pour leur faire perdre pied. La pression sera aussi mise dans les tribunes. Ça va être chaud.»

Arsenal en position inconfortable
«Arsenal n’a pas le choix. Gagner la Ligue Europa est un des objectifs du club cette saison et de Unai Emery qui l’a déjà gagnée trois fois avec Séville. Mais ils avaient réussi à faire nettement la différence (3-0) chez eux au tour précédent malgré la défaite à Borisov. C’est pour ça que Emery et les joueurs sont assez positifs par rapport à jeu­di.»

Avec Sport24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here