PARTAGER

Dans un entretien avec The Daily Mail, Mark Clattenburg, un des plus grands arbitres anglais de la décennie, fait de grosses révélations.

Un des plus grands arbitres anglais de la décennie, Mark Clattenburg (45 ans), a arbitré plusieurs stars du foot lors des rencontres de Ligue des Cham­pions. Parmi elles, Cris­tia­no Ronaldo ou encore Lionel Messi.
La première fois qu’il officiait lors d’un match où participait Messi, c’était lors d’un Psg-Barcelone. Un jour qu’il n’oublie toujours pas car l’Argentin l’a bluffé.

«Messi balle au pied ? Des fois vous ne voyez pas la balle…»
«Quand j’ai arbitré Messi pour la première fois, j’ai été véritablement choqué. C’était le match Barcelone-Paris Saint-Germain. Sur une action où j’étais si proche, je me souviens, je me suis dit : ‘Oh mon Dieu, c’est incroyable.’ Lorsque vous arbitrez, vous avez tendance à regarder le ballon mais vous ne le voyez pas. Tellement ça va vite. Avec lui, vous pourriez perdre de vue le ballon. Alors imaginez ce que c’est pour les défenseurs ! J’ai dû changer de stratégie quand il avait le ballon. Il était si habile que ses adversaires tentaient de l’arrêter de différentes manières, parfois en le salissant du pied, parfois avec le haut du corps», raconte Clattenburg lors d’un entretien avec le média anglais, The Daily Mail. Il ajoute : «En tant qu’arbitre, vous aviez hâte de partager un terrain avec Messi parce que vous saviez que le jeu pouvait être spécial.»

«Le but de Ramos en finale de la Ldc de 2016 n’était pas valable»
Dans cette même interview, Mark Clattenburg est revenue sur cette finale de la Ligue des Champions 2016 entre le Real et l’Atlético. Le juge central anglais reconnaît s’être trompé sur le but d’ouverture du capitaine des Merengues, Sergio Ramos.
«Dans cette finale, le Real Madrid est allé 1-0 à la pause mais sur le but, Ramos était hors-jeu pour très peu. Nous l’avons découvert à la pause. Ce fut une action difficile et mon assistant s’y est aussi trompé. Le but n’était pas valable», a-t-il reconnu dans le journal britannique.
Mais Clattenburg a tenu à se racheter de l’erreur de son équipe arbitrale en recadrant le défenseur de la Maison Blanche, Pepe : «Pepe a commis une faute sur Torres. Il était furieux et il m’a dit dans un anglais parfait : “Ce n’est jamais un penalty, Mark”, je lui ai dit: “Ton premier but n’aurait pas dû monter sur le tableau de bord” et il s’est arrêté.» Le juge britannique de poursuivre : «Les gens vont penser que c’est bizarre, parce que deux erreurs ne font pas de bruit. Les arbitres ne le pensent pas, mais les joueurs le font. Je savais que si je disais cela, j’accepterais la situation. Ce n’était pas amusant de le juger, il fallait être constamment à l’affût.» Ces déclarations pourraient bien faire nourrir des regrets aux Colchoneros qui ont manqué de peu l’occasion de soulever la plus prestigieuse des compétitions européennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here