PARTAGER

Yaya Touré a accusé la Fifa et l’Uefa de faire échouer les footballeurs noirs du monde entier en raison de leur inaction face au racisme. L’international ivoirien revient sur une histoire de racisme en Ukraine.

Yaya Touré raconte une histoire sur le racisme qu’il a connu en Ukraine à l’âge de 20 ans. Il jouait pour Metalurh Donetsk. L’abus à l’époque était implacable.
«Je me suis d’abord senti humilié puis très en colère, a déclaré le milieu de terrain ivoirien. Les chants de singe étaient pires que tout. Je devais m’y habituer. J’essayais de jouer au football et les fans chantaient : «Black s*** !, Black**** ! Rentre chez toi ! C’était difficile. Très difficile. Et je devais continuer à y revenir. Chaque jeu. Parfois, c’était les fans de ma propre équipe qui le faisaient», se désole-t-il.

«Quand mon papa est allé s’asseoir dans les tribunes, tous les Blancs se sont éloignés de lui»
Et l’ancien de City d’ajouter : «Je me souviens d’avoir appelé mon père. Je lui ai dit : «Ils ont chanté devant moi. Papa, je me sens très mal !» Il m’a dit d’aller jouer. Etre fort. Il ne voulait pas que cela me concerne, mais il ne réalisait pas à quel point j’étais déjà affecté. Puis, un jour il est venu me voir. Il est allé s’asseoir. Tous les Blancs se sont éloignés de lui. Ils sont allés s’asseoir ailleurs. Il m’a demandé : ‘Qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce que je sens mauvais ?’ Je lui ai dit : ‘Papa, te souviens-tu quand je t’ai appelé et que je t’ai parlé des gens qui chantaient les chants de singe et que tu m’avais dit que je devais l’accepter ? Souffrir ?’ Il m’a dit : ‘Oui fils, c’est très grave.’ Il était tellement en colère. Même si vous vous y préparez, quand vous l’obtenez, vous êtes toujours sous le choc. C’est pourquoi j’ai été surpris que Raheem Sterling soit resté si calme. Il est comme mon petit frère. Quand vous avez vu ce qu’il a fait, il est sûrement le footballeur de l’année.»
Yaya Touré se voit ainsi comme son ex-coéquipier de Manchester City, Sterling, il y a six ans. Comme Sterling, il avait été pris pour cible par les supporters d’Europe de l’Est, ceux du Cska Moscou.

Yaya Touré attaque et accuse la Fifa et l’Uefa
A l’instar de Sterling, Yaya Touré a demandé aux autorités d’agir, appelant l’Uefa. L’ancien membre du groupe de travail antiraciste de la Fifa estime que personne ne prend les devants et qu’ils ne se lancent dans l’action que lorsque quelqu’un comme Raheem Sterling les appelle.
«Ils s’assoient et prennent leur café, leur vin. Ensuite, ils entendent un cas comme celui de Raheem et se joignent au téléphone en disant : Nous devons avoir une réunion ! Nous devons faire quelque chose. Cela ne devrait pas fonctionner comme ça. Nous devons être proactifs. Quelque chose que l’on voit. Nous devons travailler avant que ce genre de situation avec Raheem ne se produise.»
La Fifa a dissous son groupe de travail il y a trois ans, affirmant qu’elle avait rempli ses obligations, mais le jeu est encore jonché d’incidents choquants de racisme, même à l’heure actuelle.
A l’époque, Yaya Touré avait critiqué la décision et annoncé qu’elle reviendrait les hanter et après une série d’incidents terribles, il a eu raison.
Aujourd’hui âgé de 35 ans, Touré a peu confiance dans la capacité du football, malgré tous les discours acerbes de la semaine passée, à gérer ce problème.
Avec afriquesports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here