PARTAGER

Le confinement semble constituer pour les autorités l’arme suprême que l’on hésite avant de l’utiliser. Il faudrait tellement de préalables que cela en revient presqu’à une mission impossible. Alors, on passe de biais. Petit à petit, on ferme les zones de circulation à Dakar, en privant les gens de prétextes de sortir. Et à la longue, on aura confiné Dakar en l’isolant du reste du pays. Et le résultat en fin de compte sera le même, car sans Dakar, ce pays ne tournera pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here