PARTAGER

L’ennemi gagne toujours du terrain. Chaque jour apporte le nombre de ses victimes. Au Burkina, une première en Afrique de l’Ouest, le bilan est devenu mortel. Normal dans ces conditions que le gouvernement envisage très sérieusement de mettre les Sénégalais sous cloche. Une première et une nouveauté, qui va bouleverser totalement la vie de tous les citoyens. Mais en a-t-on bien pesé les conséquences ? Le remède ne risque-t-il pas d’être plus amer que le mal ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here