PARTAGER

Abdoulaye Ba va devoir garder son mal en patience. Au cœur d’un contentieux opposant le Teungueth Fc au Jaraaf, l’ex-joueur de Niary Tally a vu son dossier transmis à la Cham­bre nationale de résolution des litiges à qui revient le dernier mot.

Après plusieurs semaines de négociations entamées par la Ligue professionnelle de football entre les responsables du Jaraaf et de Teungueth Fc, portant sur la validité de la licence de l’ex-pensionnaire de Niary Tally, Abdoulaye Ba, le dossier a finalement été transmis à la Chambre nationale de résolution des litiges (Cnrl) de la Fédération sénégalaise de football, informe une source proche de la Ligue Pro. Créée en septembre dernier et installée la semaine dernière, la Chambre est chargée de régler les conflits existants au sein de la discipline. Du coup, l’affaire Abdoulaye Ba devrait être le premier dossier de l’équipe du magistrat Ousmane Kane. Et à en croire notre interlocuteur, «les deux parties n’ont pas pu trouver un terrain d’entente. Le dossier a donc été transmis à la Chambre nationale de résolution des litiges qui devrait statuer sur ce cas».
Ancien pensionnaire de Niary Tally, Abdoulaye Ba s’est engagé, à la fin de la saison dernière, pour un contrat de trois ans avec l’équipe de Teungueth Fc, avant d’y renoncer pour signer un autre bail d’une année avec l’équipe du Jaraaf peu de temps après. Une situation qui avait poussé les dirigeants de Teungueth Fc à monter au créneau pour exiger l’invalidation du contrat liant le joueur à l’équipe de la Médina. «En tant que Secrétaire général, je confirme que Abdoulaye Ba a bel et bien signé pour 3 ans à Teungueth Fc. Il a reçu une prime de signature de 2 millions de F Cfa», avait fait savoir l’administratif du club rufisquois.
Dans la presse, l’international sénégalais dira qu’il n’a jamais été question de jouer pour l’équipe de Teungueth Fc, mais plutôt d’un accord pour un transfert en Norvège qui n’a finalement pas pu se faire. A ce sujet, Abdoulaye Ba a clairement indiqué son désir de jouer pour le Jaraaf. Seulement avec deux contrats signés dans deux clubs, la Fédération sénégalaise de football sera contrainte de confisquer la licence du joueur, le temps de trouver une issue à cette affaire assez exceptionnelle. Cependant certaines sources révèlent que «les négociations sont toujours en cours dans l’espoir de trouver la meilleure solution en interne». Regrettant la tournure des événements, notre interlocuteur de déplorer le fait que «le gosse est un international. On l’empêche de pratiquer son métier et il le vit très mal cette situation. Il a le moral dans les talons. Personne ne peut obliger quelqu’un à travailler pour lui sans son consentement».
Contactés par Le Quotidien, les dirigeants des deux clubs se refusent tout commentaire. Idem pour Abdoulaye Ba qui lui aussi n’a pas voulu se prononcer. Normal, quand une affaire est pendante devant la Chambre de résolution des litiges…
Notons qu’après 4 journées de championnat, l’international séné­galais des moins de 23 ans est contraint de prendre son mal en patience. Et ce qui est sûr, c’est qu’il ne sera non plus présent lors de la prochaine journée de championnat, prévue ce week-end. Son absence ne semble pas, pour le moment, perturber les plans du Jaraaf, leader avec 10 points, encore moins ceux de Teungueth Fc, classé 5e avec 6 points. Par contre, sur le plan personnel, le joueur reste le seul perdant dans ce long feuilleton qui, nous l’espérons, va connaître sous peu un dénouement.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here