PARTAGER

La fin de la collaboration entre Hugo Broos et le Cameroun n’a pas été rose. Même si le technicien belge a remporté la Can 2017 avec les Lions Indomptables, les deux parties se sont séparées en queue de poisson. Limogé en décembre 2017, Broos a porté l’affaire devant la Commission du statut des joueurs de la Fifa. Alors que le Cameroun encourait des indemnités énormes vis-à-vis de son ancien entraineur, il est sorti indemne avec l’entraineur qui est débouté. La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) l’a fait savoir dans un communiqué. «Le jugement rendu a débouté Hugo Broos de l’ensemble de ses demandes, notamment sa demande principale des dommages et intérêts pour la prétendue rupture abusive de son contrat. La Fécafoot ne lui doit que des arriérés de salaires», a-t-il écrit. Avant de revenir en détail sur les faits : «Hugo Broos avait saisi la Commission du statut des joueur de la Fifa pour une condamnation de la Fécafoot au paiement de la somme de 974 millions de F Cfa (1,5 million d’euros), majorée des intérêts de 5% l’an à compter du 21 décembre 2017, en plus du paiement de 13 millions de F Cfa de frais de défense et l’ensemble des frais de procédure. Pourtant, la Fécafoot ne reconnaît lui devoir que des arriérés de salaire s’élevant à 94 millions F Cfa (143 300 euros).»
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here