PARTAGER

Pour trouver une solution à la crise qui sévit dans leur pays depuis la mort du guide de la révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, les parties en conflit ont entamé des discussions hier à Diamniadio sous l’égide de la Présidence sénégalaise.

Les pourparlers inter-libyens se sont ouverts hier vendredi au Centre international de conférences Abdou Diouf à Diamniadio, a annoncé la Présidence sénégalaise. «Les différentes composantes du conflit se retrouvent au Sénégal pour échanger sur les voies et moyens de trouver une solution», indique la Présidence dans un communiqué transmis à l’Aps.
La même source précise qu’à la demande du Président Congolais Denis Sassou Nguesso, médiateur de l’Ua pour la Libye, le Président Macky Sall «a facilité ces concertations». «La Fondation Brazzaville a également joué un rôle déterminant dans la tenue de ces pourparlers», note le communiqué, saluant «des efforts appréciables pour arriver à la sortie de crise et une paix durable».
Avec Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here