PARTAGER

Les terres faisant l’objet d’accaparement au Sénégal augmentent, selon Zakaria Sambakhé, directeur de l’Ong Action aid. En marge de la table ronde organisée hier par le Crafs à l’intention des journalistes, il a tenu à révéler : «Les terres en spéculation au Sénégal tourneraient autour de 800 mille ha. Si des études approfondies se faisaient sur les terres qui font l’objet de spéculation, le chiffre tournerait autour de ces superficies.» Le directeur d’Action aid rappelle qu’en 2012, le chiffre était de 680 mille ha. «Entre-temps, il y a eu d’autres superficies qui font l’objet de spéculation. Il y a lieu de faire d’autres études beaucoup plus approfondies. C’est énorme dans un pays où la population augmente alors que les superficies d’hectares n’augmentent pas», s’est ému M. Sambakhé qui a plaidé pour une réforme foncière consensuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here