PARTAGER

La Côte d’Ivoire n’est vraiment pas vernie. En tête leur groupe éliminatoire au Mondial 2018, les Eléphants se rendent au Mali vendredi pour le compte de la 5e et avant-dernière journée des qualifications. Un match décisif dans leur lutte à distance avec le Maroc, qui suit à un point et qui recevra le Gabon le lendemain. Problème : la Selefanto doit faire face à une hécatombe avant ce rendez-vous déterminant.
Déjà confronté aux absences de Wilfried Zaha (Crystal Palace) et Max Alain Gradel (Toulouse) au moment de faire sa liste, le sélectionneur Marc Wilmots a vu 5 des 24 convoqués déclarer forfait ! Lundi, en conférence de presse, le Belge a ainsi annoncé les absences du latéral gauche Adama Traoré (Goztepe), du milieu de terrain Jean-Michael Seri (Nice) et des attaquants Gervinho (Hebei Fortune), Seydou Doumbia (Sporting Lisbonne) et Wilfried Bony (Swansea).
«Nous allons recomposer l’équipe, j’ai sous la main des éléments qui peuvent pallier ces absences, mais je ne dévoilerai pas mes batteries», a ajouté le technicien avant d’envoyer une pique aux absents. «Malheureu­sement depuis que j’ai pris cette équipe, j’ai des problèmes avec des joueurs qui ne peuvent venir ou qui sont blessés lorsqu’ils sont convoqués en sélection.» Dans ce contexte, le défenseur Mamadou Bagayoko (OH Louvain) et l’attaquant Nicolas Pépé (Lille) ont été appelés en renfort.

L’attaque, le vrai souci
Ces absences vont entraîner le probable décalage de Wilfried Kanon dans le couloir gauche et sans doute la titularisation de Laminé Koné aux côtés de Eric Bailly dans l’axe. A moins que Wilmots ne décide de lancer dans le grand bain le Rennais Joris Gnagnon, dont la première avait été reportée pour cause de blessure. Un cran plus haut, Serey Dié profitera de l’absence de Seri pour retrouver sa place de titulaire dans l’entrejeu.
C’est en attaque que les absences se feront le plus ressentir et Wilmots va espérer que Jonathan Kodjia, récemment remis de sa fracture à la cheville, soit en état de débuter en pointe. Salomon Kalou devrait l’accompagner tandis que le Lyonnais Maxwel Cornet, Roger Assalé et Pépé, replacé en pointe sans succès à Lille par Marcelo Bielsa, postuleront sur les ailes. Des profils qui n’offrent pas l’expérience d’un Gervinho mais Wilmots devra s’en contenter…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here