PARTAGER

Un Mamadou Diop peut en cacher un autre. Sauf que le candidat à la Présidentielle du 24 février 2019 écarté par le Conseil constitutionnel n’est pas Decroix. Il est consultant, né le 5 novembre 1961 à Dakar. Alors que l’ancien ministre est informaticien de profession né en 1950 à Khombole, comme mentionné sur la liste nationale de la Coalition gagnante/Wattu senegaal lors des Législatives de juillet 2017. Ensuite, le candidat éliminé a déposé son dossier sous la bannière du parti politique «Mouvement pour la citoyenneté du Sénégal», comme souligné dans la liste des candidats publiée lundi. Tandis que l’ex-camarade de Landing Savané est leader du parti politique And Jëf/Pads.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here