PARTAGER

Les enseignants de l’Apr version Youssou Touré vont tenir leur Conseil national aujourd’hui au Grand Théâtre. Mais l’autre tendance entend saboter leur manifestation. En conférence de presse hier, la tendance de Amath Suzanne Camara a averti : «Nous allons tout faire pour empêcher ce Conseil national. Nous n’allons pas dévoiler notre stratégie. Mais nous mettons en garde les usurpateurs, car nous ne reculerons devant rien pour asseoir notre légitimité et défendre nos prérogatives.» Modou Mbassa Sarr, leur porte-parole du jour se veut clair : «Youssou Touré ne représente plus le Réseau des enseignants de l’Apr parce qu’il a démissionné de son poste de coordonnateur à la vieille du Référendum. Nous avons tenu un Conseil national à Saly les 10, 11 et 12 mars derniers, sanctionné par un bureau consensuel dirigé par Amath Suzanne Camara. Par conséquent, nous n’accepterons plus que Youssou Touré parle au nom du Réseau des enseignants», prévient le coordonnateur du Réseau des enseignants de l’Apr à Fatick. Pour eux, la manifestation de M. Touré est «pure farce». «C’est du folklore, un concert plutôt qu’un con­seil. Youssou Touré y va pour jouer du théâtre», raille Amath Suzanne Camara. En attendant, il annonce une dé­mons­tration «de force et de sa légitimité» au stadium Marius Ndiaye par un meeting, le 13 avril prochain. Il se fixe comme objectif de donner une majorité «confortable» au Président Mac­ky Sall. «Le Réseau compte plus de 100 mille enseignants. Si chaque enseignant lui donne un électeur, il pourra bénéficier d’un million de voix», estime-t-il.
Abordant la manifestation de Y en a marre, cette tendance du Réseau des enseignements considère que Fadel Barro et Cie font du «chantage». «Le Sénégal en a marre de Y en a marre», concluent M. Camara et ses camarades.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here