PARTAGER

Soumaïla Tiémogo a adressé sa démission à la Fenifoot (Fédé­ration nigérienne de football), dimanche, soit 48h après l’élimination du Mena en phase de groupes de sa Can U20.
Premier entraîneur à emmener le Niger dans une Coupe du monde en 2017, Tiemogo a passé 3 ans à la tête des sélections cadette et junior du pays. L’objectif de la Fenifoot à cette Can U20 était une qualification pour la Coupe du monde en Pologne. Le Niger a terminé avec 2 points en 3 matchs soit deux matchs nuls face à l’Afrique du Sud et au Burundi.
Même scénario du côté du Burkina Faso. «Mon contrat prend fin à la fin de ce mois. Je n’ai même pas besoin d’écrire. C’est déjà fait depuis longtemps. Je m’en vais parce que le contrat fini. Donc il n’y a pas de problèmes. Je vous promets de ne plus me mêler de vos histoires de petites catégories.» C’est en ces termes que Sérafin Dargani, sélectionneur des Etalons U20, a aussi annoncé son départ de la tête de l’équipe ce samedi à l’issue du dernier match du groupe B de la Can U20, Niger 2019.
Les Etalons juniors ont été surclassés sur toute la compétition encaissant 8 buts pour 1 inscrit. Lors de son dernier match, le Burkina Faso a pris un sévère 1-5 devant le Sénégal. L’avenir ce sera sans Dargani.
«La Fédération va lancer bientôt un appel à candidature. Bien sûr que d’autres personnes viendront me remplacer. Je souhaite vraiment que ceux qui viendront fassent mieux que nous autres. Je me retire, je tire ma révérence au niveau des petites catégories. Je vais me mettre à d’autres tâches. C’est le foot. Il y a toujours la place pour un entraîneur qui est délaissé. Comme le dit quelqu’un, quand quelqu’un laisse, quelqu’un prend», a-t-il ajouté.
Avec Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here