PARTAGER
Souleymane Guèye Cissé, coordonnateur Ld-debout.

C’est un tableau socioéconomique noir que le Ld-Debout a dressé de la gestion du pays. Cette formation de l’opposition dénonce des «mesures antisociales et antidémocratiques maquillées» par le régime.

La Ld-Debout constate une «situation socioéconomique qui connaît un niveau de dégradation rarement atteint». A l’issue d’une réunion du Secrétariat exécutif national présidée par son Secrétaire général adjoint, Pape Sarr, cette formation de l’opposition énumère les «scandales» sur le pétrole, le gaz, le fer, les inondations, l’affaire Jeanne d’Arc, les nombreux accidents macabres, entre autres. «Sous le coup de la banqueroute financière, l’Etat joue dans les astuces tarifaires pour présurer davantage les citoyens et poursuit son entreprise diabolique d’étouffement des entreprises par une dette qu’elle refuse de solder. Comme si cela n’est pas suffisant, Macky et ses affidés, en plus d’avoir normalisé la transhumance politique, s’acharnent sur l’opposition, les journalistes et les activistes, aux moyens de pressions judiciaires et d’arrestations arbitraires», dénonce la Ld-Debout. Les camarades de Souleymane Guèye Cissé d’ajouter : «Pour maquiller ses mesures antisociales et antidémocratiques, Macky Sall annonce avec pompe la dissolution de quelques agences, en vue, dit-il, de réduire le train de vie exorbitant de l’Etat. Comme s’il lui fallait sept ans pour constater que l’Etat vit au-dessus de ses moyens.» Les anciens camarades de Nicolas Ndiaye et Cie s’étonnent que l’on parle de «rationalisation des ressources publiques dans un contexte d’ajustement structurel où l’on se plaît à agresser sans cesse le secteur informel qui joue un rôle important d’amortisseur social».
La Ld-Debout «réitère» alors son appel à «l’unité d’action» et à la «mutualisation des forces progressistes». Et surtout une alliance avec «les démocrates sincères» pour renforcer cette résistance et faire cesser toutes les «pratiques de politique politicienne orchestrées par Macky Sall».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here