PARTAGER

Les jours passent et se ressemblent pour Khalifa Sall. Après avoir été débouté de toutes les requêtes introduites jusqu’à là dans ce procès en appel, le maire de Dakar vient d’être à nouveau débouté. Ses conseils avaient plaidé que la présence de l’Etat dans ce procès n’est pas justifiée car n’ayant subi aucun préjudice, comme l’avait jugé Lamotte en première instance.

A la différence de la décision en première instance, cette fois-ci la défense avait demandé au juge Demba Kandji de ne pas la joindre au fond. Ce qu’il ne va pas accepter. Demba Kandji a jugé qu’il ne peut pas statuer « car n’ayant pas d’éléments pour se décider » par conséquent, il décide de joindre l’exception dans le fond.

Les avocats de l’Etat du Sénégal ont répliqué. Ils comptent exclure les avocats de la mairie de Dakar du procès. Leur constitution va de nouveau être contestée par les avocats de l’Etat.

Il faut noter qu’en première instance, le juge Lamotte avait constaté que le conseil municipal donnant mandat aux robes noires de le défendre n’avait fait qu’une seule lecture et qu’il fallait en faire 2. C’est pourquoi il avait décidé d’exclure la mairie. Entre temps, la mairie a procédé à une deuxième lecture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here