PARTAGER

70 milliards Cfa, tel est le montant que Philippe Buchbinder aurait délesté à la mairie de Dakar. LE procureur de la République a ouvert une information judiciaire. Tout est parti du marché que ce Tunisien a gagné. Il devait construire pour la mairie de Dakar l’immeuble 4c, un terrain de 22mille m² en plein centre ville.  Libération révélait hier dans le cadre de l’affaire du projet de construction de l’immeuble les 4C, que la ville de Dakar a été dépouillée de 3, 6 milliards de francs CFA par l’homme d’affaires Pape Abdoul Bâ et la société  Corifex.

Le procureur a ouvert une information judiciaire contre Abdoul Bâ et Corifex pour blanchiment de capitaux, abus de biens sociaux et escroquerie.

Le préjudice est beaucoup plus énorme et le véritable auteur de ce braquage du siècle est un ressortissant Tunusien qui se nomme Philippe Buchbinder.

Ce dernier a délesté la ville de Dakar de 70 milliards Cfa avant de fuir le Sénégal pour se la couler douce entre Miami, Marrakech et Paris.

Promoteur des 4C, Buchbinder avait monté sur le tas Corifex, une société-écran basée au Royaume-Uni qui n’avait que deux employés.

En date des 21 août 2003 et 11 octobre 2004, 3,4 milliards Cfa ont été détournés par le promoteur.

Selon Yerim Seck, Philippe Buchbinder est venu au Sénégal pour échapper à la justice Française. « Philippe Buchbinder est arrivé désargenté au Sénégal en 2003. Poursuivi pour évasion fiscale et trafic de devises au profit de Fabien Ouaki, propriétaire de la chaîne de magasins discount Tati, il a fui la France. Réfugié dans notre pays, ce juif tunisien de 56 ans, marié à une de ses compatriotes du nom de Myriam, a d’abord habité à Saly Niakhniakhal où son logeur l’a expulsé pour défaut de paiement d’un loyer mensuel de… 75 000 francs cfa » a déclaré le journaliste Sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here