PARTAGER

L’Association nationale des inspecteurs de l’éducation populaire, de la jeunesse et des sports à la retraite (Anijes/R) plaide pour la construction de stades aux normes Caf pour permettre au Sénégal d’être dans les possibilités d’organiser une nouvelle fois une Can de foot dans les années à venir.
«L’Etat a promis de construire un stade de 50 mille places. Mais cela va être en deçà des normes pour organiser une Can. Les sociétés d’assurance pourraient aider à la construction d’autres stades de 22 mille places», a confié Moussé Dior Diop de l’Anijes/R lors d’un panel organisé à l’Arène nationale de lutte ce dimanche et dont le thème est : «Défis et solutions pour le développement de l’assurance sportive au Sénégal.»
«Je pense que les assureurs, ce sont des investisseurs. En général les assurances en relation avec les banques interviennent très souvent dans le développement économique et social. Je pense que ce travail devrait être transposé dans le sport notamment dans la construction d’infrastructures sportives», renchérit un des panélistes en soutenant que c’est «le ministère des Sports qui pourra créer des espaces avec les assureurs pour avancer dans cette problématique».
Du coup, l’Anijes/R compte poursuivre la réflexion en faisant des recommandations au ministère des Sports. «Ce travail-là, nous allons le poursuivre», a indiqué Moussé Dior Diop. Ce dernier de souligner que c’est à partir d’un tel partenariat public-privé que l’Etat arrivera à contourner ses insuffisances budgétaires pour se fier à ce qui se fait ailleurs avec la construction de stades de dernière génération sur la base du naming ; en citant les stades Allianz Arena du Bayern Munich et Allianz Riviéra de Nice.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here