PARTAGER

Pour la construction du port de Ndayane, les négociations entre le Port autonome de Dakar et Dubaï port word avancent à grands pas. C’est du moins ce qu’a indiqué samedi le Dg du Pad, en marge de la deuxième édition de leur randonnée pédestre mensuelle. Aboubacar Sadikh Bèye informe que «le Pad est en train de discuter avec les investisseurs afin de trouver de bons accords entre les deux parties». Cité dans un communiqué, l’ancien Dg de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) précise : «Nous négocions depuis un an et demi avec Dubaï port word qui va construire le terminal à conteneurs. Mais ce port dépasse les conteneurs, parce que c’est un port multifonctions. Nous travaillons à la signature de l’avenant à la convention de concession de 2007 qui a fait que Dp world aujourd’hui est le concessionnaire du terminal à conteneurs. L’avenant va permettre à Dp world de continuer ce travail qu’il fait au port de Dakar pour Ndayane. Nous sommes presqu’à la fin des négociations. Nous avons quelques petites divergences. Nous voulons travailler pour les générations futures. Le port de Ndayane va être construit pour une durée de plus de 100 ans. Ce sera le premier port construit par le Sénégal depuis les indépendances, car celui de Dakar a vu le jour grâce à des étrangers, notamment des Français.» C’est pour cela, explique M. Bèye, «que nous voulons y aller doucement. Nous avons espoir qu’au courant du mois de mars, les pourparlers vont se terminer pour signer l’accord de concession pour que les chantiers démarrent, et d’ici 2023 l’infrastructure puisse commencer à fonctionner».
La randonnée pédestre, qui est à sa deuxième édition, a été initiée par Aboubacar Sadikh Bèye et son équipe pour «atteindre les objectifs que s’est fixée l’entreprise portuaire». Elle consiste à faire un kilomètre par mois dans le cadre du «Marathon de transformation» : Un mois, un kilomètre, un pas vers un Pad performant.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here