PARTAGER

Fruit des travaux de concertation avec la direction de Dangote cement Sénégal (Dcs) dans le cadre de sa nouvelle stratégie Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse), la commune de Pout sera bientôt dotée d’une école élémentaire d’une enveloppe de 47,5 millions de francs Cfa.

Sant Yallah, un quartier de la commune de Pout dans le département Thiès, souffle un ouf de soulagement. Une vieille doléance des populations de ce dit quartier a connu hier un début de réalisation. En effet, la première pierre de l’école élémentaire a été posée par Ousmane Mbaye, Directeur financier de l’usine Dangote cement Sénégal (Dcs). L’infrastructure, qui va coûter au total 47,5 millions de francs Cfa, sera dotée de six salles de classe, d’un bloc administratif, et de deux blocs sanitaires. L’arrivée de cette école limitera les déplacements des enfants poutois. Lesquels étaient obligés de traverser la Route nationale, matin et soir, avec tous les problèmes de sécurité que cela peut engendrer. «Cette situation pose un vrai problème de sécurité puisque le trafic est particulièrement dense sur cet axe routier», estime M. Mbaye. Aussi, «cette infrastructure très importante pour Pout-Sud arrive vraiment à son heure parce que les nouveaux quartiers implantés à Pout-Sud sont aujourd’hui en pleine expansion autant sur le plan géographique que démographique. Ils ne disposent toutefois toujours pas d’établissements d’enseignement pouvant accueillir leurs écoliers. Toutes les cinq écoles élémentaires de Pout sont situées de l’autre côté de la commune», explique le Directeur financier de Dcs, Ousmane Mbaye, qui ajoute que «le projet est également très important parce qu’il va permettre aux écoliers de Pout-Sud de pouvoir suivre les apprentissages dans leur milieu naturel, donc dans de bien meilleures conditions». A l’en croire, «l’éloignement des établissements scolaires par rapport aux communautés est une cause importante de déperdition scolaire et d’échecs chez les élèves». C’est donc tout le sens, dit-il, du financement de la construction de cette école, fruit des travaux de concertation entre la direction de Dcs dans le cadre de sa nouvelle stratégie Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse), et l’équipe municipale de Pout, dont les travaux seront bouclés et l’ouvrage réceptionné dans 4 mois. «En décidant ainsi de financer la construction de cette école ici à Sant Yallah, Dcs fait une fois de plus œuvre utile, comme elle l’a déjà fait à Niakhip dans la commune de Keur-Moussa, avec la construction d’un Cem, à Diass aussi pour une école primaire, à Mont-Rolland, un poste de santé et une maternité, et ici même à Pout avec la construction d’une maternité.» Egalement, Dcs a décidé d’offrir 4 bourses d’excellence sur une période de 3 ans aux 4 meilleurs élèves du secondaire issus des mairies de Pout, Keur Moussa, Diass et Mont-Rolland. Pour simplement signaler que «des secteurs comme l’éducation, la santé, bref la promotion du capital humain, sont au cœur de la politique Rse de Dcs. Nous ne nous lasserons jamais d’apporter notre pierre à l’édifice des communautés voisines et du Sénégal en général». Un projet largement salué par l’édile de Pout, Moustapha Sarr, qui estime que la construction d’une école élémentaire flambant neuve est une nécessité. «Sant Yallah, un grand quartier qui compte près de 3 mille habitants, va connaître une amélioration nette de l’éducation de ses populations. C’est un rêve que Dangote vient de réaliser», reconnaît le maire de Pout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here